PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Joseph Autran (1813-1877) Epilogue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Joseph Autran (1813-1877) Epilogue. Empty
MessageSujet: Joseph Autran (1813-1877) Epilogue.   Joseph Autran (1813-1877) Epilogue. Icon_minitimeJeu 5 Jan - 23:02

« O vents, disaient les flots, quand nous laisserez-vous
Dormir à notre gré d’un sommeil large et doux?

Trêve à la fin, trêve d’orages!

Laissez-nous refléter dans notre clair miroir
Les matins rayonnants, les nuits belles à voir,

Et les merveilles de nos plages.


» - O flots, disaient les vents, pour vous aucun repos,
Aucune trêve!... Allez ainsi que des troupeaux

Que le bâton du berger chasse.

Roulez tumultueux, bouillonnants, hérissés;
Et, dans votre miroir terni, réfléchissez

L’ouragan qui passe et repasse!


» Ce n’est pas pour croupir comme de lourds étangs
Que la main du Très-Haut, à l’aurore des temps,

Vous amoncela dans l’abîme:

L’éternel mouvement, telle est la grande loi,
Que Dieu fit pour la mer; - qu’il fit aussi pour toi,

Humanité non moins sublime! »








Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Autran (1813-1877) Epilogue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Autran
» Joseph Autran
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph O'Connor : A l'Irlandaise
» Avis de marché - Beaufort-en-Vallée (49) - Musée Joseph Denais - restauration de peintures - 2 lots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: