PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Jean Auvray(1590-1633) LA JALOUSIE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Jean Auvray(1590-1633) LA JALOUSIE Empty
MessageSujet: Jean Auvray(1590-1633) LA JALOUSIE   Jean Auvray(1590-1633) LA JALOUSIE Icon_minitimeDim 8 Jan - 23:04

LA JALOUSIE

Poëtes, peintres parlans, que vous sert de nousfeindre,
Peintres, poëtes muets, que vous sert de nous peindre,
Des feux, des foüets, des fers, des vaisseaux pleins de troux,
Des rages, des fureurs, des lieux espouventables
Pour exprimer l' horreur des enfers effroyables,
Est-il enfer semblable à celuy des jaloux?
L' aigle de Promethé, les foüets des Eumenides,
Les vaisseaux défoncez des folles danaïdes,
D' Ixion abusé les rouës et les cloux,
Les peines de Tantal, de Sisiph de Phlegie
Ne sont que jeux au prix de l' aspre jalousie,
Il n' est enfer semblable à celuy des jaloux.
Si la nuict le jaloux tient sa femme embrassée
Il croit tenant le corps qu' un autre a la pensée
Fut-elle à prier Dieu dans l' eglise à genoux,
Si du temps qu' il luy donne elle passe les bornes,
Ce vulcan pense avoir le front tout plein de cornes


Et se plonge insensé dans l' enfer des jaloux.
Une rare beauté, un accoustrement brave,
Une charmante voix, une demarche grave,
Un oeil remply d' attraicts, un sous-rire trop doux,
Une gaillarde humeur, une larme apperceuë,
Un doux accord de luth, une oeillade conceuë,
Sont les plus grands tourmens de l' enfer des jaloux.
Ils sont pasles, chagrins, songeards, melancoliques,
Noisifs, capricieux, maussades, fantastiques,
Difficiles, hargneux, sauvages, loups-garoux,
L' esprit tousjours porté à quelque horrible songe,
Un vautour sans cesser les entrailles leur ronge,
Bref, il n' est tel enfer que celuy des jaloux.
Donc vieillards refroidis cherchez quelques Medées
Pour faire r' ajeunir vos vieillesses ridées,
Et au tripot d' amour mieux assener vos coups,
Ou bien (dagues de plomb) vostre horoscope preuve
Que vous serez bien tost des cocus à l' espreuve
Et que vous entrerez dans l' enfer des jaloux.
Et vous cabas moisis, vieilles tapissieres,
Tetins moux, front ridez, culs plats, fesses flestries,
Yeux pleureux, cheveux gras, pourquoy espousez vous
Ces volages poulains qu' un jeune amour enflame,
Vous n' estes que de glace, ils ne sont que de flame,
Entrez vieilles entrez dans l' enfer des jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Auvray(1590-1633) LA JALOUSIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Auvray
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans
» Au Bon Beurre de Jean Dutourd
» Jean d'Agraives
» Exposition Transversalité à St Jean de Monts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: