PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Jean Auvray(1590-1633) SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Jean Auvray(1590-1633) SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC. Empty
MessageSujet: Jean Auvray(1590-1633) SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC.   Jean Auvray(1590-1633) SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC. Icon_minitimeVen 13 Jan - 18:22

SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC.

Les secrettaires du cimetiere S Innocent.
Cy des hebreux la pancarte,
Ny les ephores de Sparte,
De Rome le consulat,
Ny le celebre senat
Qui rendit Thebes si sage,
Ny le grec areopage,
Des bracmanes les decrets,
Ny les plus rares secrets
Des bardes, et des druides,
Les preceptes pergamides,
Ny les memphitiques loix,
Celles des carthaginois,
L' alcoram mahommetique,


Pres nostre estat juridique
Ne sont que des songes vains,
Et depuis que les humains,
Se sont rangez dans les villes
Sous les polices civiles,
Ils ne se peuvent vanter,
D' avoir peu jamais traiter,
Tant de diverse matiere
Que dans nostre cimetiere:
Nos coustumes, nos agents,
Maximes, et entregents,
Ont esté le repertoire,
L' origine et la memoire
Où ces hommes ont puisé,
Les loix dont ils ont usé,
Et bref, il n' est discipline,
Qui n' ait pris son origine
De nos colleges fameux,
Le barthole au front rameux
Sa chicane y a puisée,
La courtisane ruzée,
Y colige les fins tours
De ses trompeuses amours,
À nostre instar le contable,
L' oeconome profitable,
Le diligent financier,
La marchand et l' uzurier,
Gardent fidelle registre,,


Il n' est cocu, ny belistre,
Putains, bordeaux, ny clapiers
Qu' ils ne soient sur nos papiers.
Si les doux-cuizantes flames,
Qu' amour verse dans les ames
Embrazent un jeune coeur,
Nous faisons que le vainqueur
Par nos lettres amoureuses
Sent ces ardeurs chaleureuses
Gagner ses chastes esprits.
Le couratier de Cypris,
Le banquer, le secretaire,
Le charlatan, le notaire,
Le sophiste captieux,
Le rimeur capricieux,
L' explorateur de nature,
Diseur de bonne advanture,
Bref, toutes vocations
Doivent leurs inventions
Au commun de nostre escole,
Nous tenons le contre-roolle
Des filles qui vont aimant,
Et qui avec leur amant
Font (quand l' avertin les pique)
L' androgine platonique,
Nous sçavons combien de fois
L' oeil de la mere des mois
A secouru ces cyprines.


Le roole de leurs gezines
Chez nous se trouvent tousjours,
Nous penetrons les amours,
Des dames les plus discrettes,
Qui dans leurs grottes secrettes
Font distiller chaque jour
Le suc germeux de l' amour,
De nous encor sont cogneuës
Toutes les testes cornuës,
De ces sots capricieux
De ces Argus a cent yeux:
Ennemis de la nature
Qu' un bien emparsé Mercure,
Par un discours vehement
Sçait endormir finement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Auvray(1590-1633) SECRETTAIRES CIMETIERE S. INNOC.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Auvray
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans
» Au Bon Beurre de Jean Dutourd
» Jean d'Agraives
» Exposition Transversalité à St Jean de Monts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: