PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Henri Barbusse. (1873-1935) L'Eloignement. Le passé qui passe. . .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Barbusse. (1873-1935) L'Eloignement.   Le passé qui passe. . . Empty
MessageSujet: Henri Barbusse. (1873-1935) L'Eloignement. Le passé qui passe. . .   Henri Barbusse. (1873-1935) L'Eloignement.   Le passé qui passe. . . Icon_minitimeVen 13 Jan - 19:13

L'Eloignement.

Le passé qui passe. . .

Je ne reverrai plus les aveux incertains
Qui passaient autrefois sur tes lèvres peureuses,
Ton sourire d'enfant, ni ces objets lointains
Que nous avons touchés avec nos mains heureuses

Peu à peu j'avais fait un beau rêve de toi,
Mon âme le suivait avec mansuétude
Et sans lever les yeux pour le voir devant soi,
Elle a continué la paisible habitude.

Je marche longtemps seul où je fus avec toi,
Je viens au rendez-vous comme un ami docile,
Et je te vois passer doucement devant moi
Pleine d'éloignement et de clarté tranquille.

Ne reviens pas, même un instant, même tout bas. . .
Le paradis des souvenirs mourrait de joie.
Laisse-nous tous les deux dormir! ne reviens pas
Avec tes petits pieds et ta robe de soie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Barbusse. (1873-1935) L'Eloignement. Le passé qui passe. . .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feu • Henri Barbusse
» Henri Barbusse
» Thiriet Henri [illustrateur] 1873 1946
» ça s' est passé un 22 mars
» DT de navarre - Henri IV - CGKL.230

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: