PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXVI

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXVI Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXVI   Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXVI Icon_minitimeLun 1 Juil - 12:11

XXVI
-c' est bien, dit Véronique, en tendant sa main blanche
Au jeune cavalier qui, le poing sur la hanche,
En silence attendait ; -Don Juan, conduisez-moi.
-Juan s' inclina. -madame, où faut-il qu' on vous mène ?
La dame se pencha sur son oreille ; à peine
Deux syllabes, -Don Juan comprit. -holà donc! Toi,
Leporello, dit-il d' une voix haute et claire,
Madame veut sortir, prends une torche, éclaire
Madame. -à l' instant même une cire à la main
Leporello paraît amenant la voiture ;
Ils y montent, -le fouet claque, le cocher jure,
Et les voilà sur le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXVI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) LA PETITE FLEUR ROSE.
» Théophile Gautier (1811-1872) J’ai dans mon coeur
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: