PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
anipassion.com
Partagez
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXXI

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXXI Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXXI   Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXXI Icon_minitimeLun 22 Juil - 20:50


LXXXI
Albertus travaillait. -c' était un paysage.
Salvator eût signé cette selve selvagge.
-au premier plan des rocs, -au second les donjons
D' un château dentelant de ses flèches aiguës
Un ciel ensanglanté, semé d' îles de nues.
-les grands chênes pliaient comme de faibles joncs,
Les feuilles tournoyaient en l' air ; l' herbe flétrie,
Comme les flots hurlants d' une mer en furie,
Ondait sous la rafale, et de nombreux éclairs
De reflets rougeoyants incendiaient les cimes
Des pins échevelés, penchés sur les abîmes
Comme sur le puits des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXXI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) LA PETITE FLEUR ROSE.
» Théophile Gautier (1811-1872) J’ai dans mon coeur
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: