PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Théophile Gautier (1811-1872) L’Égratignure

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Théophile Gautier (1811-1872) L’Égratignure Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) L’Égratignure   Théophile Gautier (1811-1872) L’Égratignure Icon_minitimeLun 29 Juil - 15:04

L’Égratignure

Quand vous vîntes dimanche, en déesse parée,
Avec tous vos rayons éblouir votre cour,
Chacun disait, voyant ce buste au pur contour:
« C’est Vénus de Milo d’une robe accoutrée! »

Mais votre épaule était d’un trait rouge effleurée:
Tel le ramier blanc saigne aux serres de l’autour,
Telle rosit la neige aux premiers feux du jour;
Le carmin s’y mêlait à la pâleur nacrée.

Quelle audace a rayé ce marbre de Paros?
Vous en donniez la faute à l’épaulette étroite,
Mais moi j’en accusais la flêche d’or d’Éros:

Il vous visait au coeur; la pointe maladroite
(Car le dieu tremblait fort devant tant de beauté)
N’atteignit pas le but et glissa de côté!

21 avril 1869.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) L’Égratignure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) LA PETITE FLEUR ROSE.
» Théophile Gautier (1811-1872) J’ai dans mon coeur
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.
» La chimère ( de Théophile GAUTIER (1811-1872)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: