PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Joachim du Bellay.

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 130840
Age : 55
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Joachim du Bellay. Empty
MessageSujet: Joachim du Bellay.   Joachim du Bellay. Icon_minitimeJeu 25 Fév - 18:33

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l'origine de la formation de la Pléiade, groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, la Défense et illustration de la langue française. Son œuvre la plus célèbre, Les Regrets, est un recueil de sonnets d'inspiration élégiaque et satirique, écrit à l'occasion de son voyage à Rome de 1553 à 1557.


Joachim du Bellay naît à Anjou, près de Liré, en 1522. Son enfance, dans la bourgeoisie (son cousin est comte du Piémont) se passe heureusement, au contact avec la nature. C'est à la faculté de droit, à Poitiers, que du Bellay rencontre Pierre de Ronsard, qu'il suivra au collège de Coqueret. Là, sous l'influence de son professeur de grec, Jean Dorat, qu'ils décideront de former un groupe de poètes appelé la Brigade. Il écrit alors une thèse : Défense et illustration de la langue française. En effet, l'objectif de la Pléiade est de créer des chefs d'œuvres en français aussi bons que ceux des latins et des grecs (objectifs parfaitement en accord avec François 1er, roi de l'époque, qui souhaite donner des lettres de noblesse au français. Plus tard, la Brigade se tranformera en Pléiade avec l'arrivée de quatre nouveaux membres : Rémi Belleau, Etienne Jodelle, Pontus de Tyard et Jean-Antoine Baïf. Son premier recueil de sonnets, L'Olive imite le style du latin Pétrarque. Plus tard, du Bellay ne quittera la France que pour accompagner son oncle (un êveque), à la cour pontificale, à Rome. Il attendait avec impatience de découvrir Rome et la culture antique... Cruelle déception. Comme secrétaire de son oncle, du Bellay vivra une vie d'ennui, loin de la liberté qu'il espérait, il se retrouve aux beau milieu des intrigues de la cour du Pape. Il écrira là-bas Les Regrets, où il critiquera la vie romaine et exprimera son envie de rejoindre son Anjou natal... et les Antiquités de Rome, sur la Rome antique. Joachim du Bellay mourut en 1560, mettant fin à la Pléiade.
En 1560, Du Bellay meurt d'une apoplexie, à sa table de travail dit-on le 1er janvier 1560, à l'âge de 37 ans. Il est inhumé à Paris, en la chapelle de saint-Crépin. Publication posthume de : Le Discours au roi sur la poésie.

Œuvres

Défense et illustration de la langue française [modifier]
Défense et illustration de la langue française (La Deffence, et Illustration de la Langue Francoyse dans l'orthographe originale) est un manifeste littéraire, écrit en 1549 par le poète français Joachim du Bellay, qui rassemble les idées des poètes de la Pléiade.
Le texte, plaidoyer en faveur de la langue française, paraît dix ans après l'ordonnance de Villers-Cotterêts qui impose le français comme langue du droit et de l'administration française. Du Bellay montre sa reconnaissance envers François Ier, « notre feu bon Roi et père », pour le rôle que celui-ci a joué dans les arts et la culture : création du Collège des lecteurs royaux, pérennisation d'une bibliothèque du roi enrichie d'achats et du dépôt légal. Du Bellay veut faire de la langue française « barbare et vulgaire » une langue élégante et digne. Il lui faudra l'enrichir avec ses camarades de la Pléiade pour en faire une langue de référence et d’enseignement.
L'Olive


Entrée de l'ancienne demeure de
La Turmelière (époque de Joachim du Bellay)
à Liré en Anjou
L'Olive est un recueil de poèmes publié par Joachim du Bellay entre 1549 et 1550. Il célèbre dans ce recueil une maîtresse imaginaire en s'inspirant de Pétrarque.
Ce recueil comporte 50 sonnets écrits en 1549 mais en comportera 1151 à sa publication en 1550 chez Corrozet et L'Angelier.
Les Regrets [modifier]
Les Regrets est un recueil de poèmes de Joachim du Bellay (1522-1560), écrit lors de son voyage à Rome de 1553 à 1557 et publié à son retour en 1558.
Le recueil comprend 191 sonnets d'alexandrins. C'est une nouveauté. Autre innovation, c'est un recueil de facture pétrarquiste. Mais le sujet n'est pas l'amour pour une femme. Le pays natal la remplace. On distingue deux sources d'inspiration: élégiaque, et encomiastique. Revenu en France, le poète y retrouve les travers observés à Rome.
Bibliographie

À la ville du Mans, Un dizain, poème de dix vers.(1547)
Défense et illustration de la langue française (1549)
L'Olive (1549)
Vers lyriques (1549)
Recueil de poesie, presente à tres illustre princesse Madame Marguerite, seur unique du Roy [...] (1549)
Le Quatriesme livre de l'Eneide, traduict en vers françoys (1552)
La Complainte de Didon à Enée, prince d'Ovide (1552)
Oeuvres de l'invention de l'Auteur (1552)
Divers Jeux Rustiques (1558)
Les Regrets (1558) dont
Heureux qui comme Ulysse (1558)
Les Antiquités de Rome (1558)
Poésies latines, (1558)
Le Poète courtisan (1559)

( Source Wilipédia )

_________________
Joachim du Bellay. Une_pa12Joachim du Bellay. Plumes19Joachim du Bellay. Miniat14Joachim du Bellay. James_12

Joachim du Bellay. Sceau1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Joachim du Bellay.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joachim du Bellay.
» Joachim Du Bellay (1522-1560) Livre Deuxième. Chapitre VI
» Joachim Du Bellay. (1522-1560) XVII. Chant de l'amour, et de l'hyver
» Joachim Du Bellay. (1522-1560) A son livre XCVI
» Chateau de Montreuil-Bellay (49)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: