PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor Hugo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 12:31

Rappel du premier message :

Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a compté dans l'Histoire du xixe siècle.

Accès aux poèmes de Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 12:44

Une œuvre de combat
Le roman hugolien n'est pas un « divertissement » : pour lui l'art doit en même temps instruire et plairenote 15 et le roman est presque toujours au service du débat d'idées. Cette constante traverse les romans abolitionnistes de sa jeunesse, elle se poursuit, dans sa maturité, au travers de ses nombreuses digressions sur la misère matérielle et morale dans Les Misérablesnote 16.
Poète ou romancier, Hugo demeure le dramaturge de la fatalité66 et ses héros sont, comme les héros de tragédie, aux prises avec les contraintes extérieures et une implacable fatalité ; tantôt imputable à la société (Jean Valjean ; Claude Gueux ; le héros du Dernier jour d'un condamné), tantôt à l'Histoire (Quatrevingt-treize) ou bien à leur naissance (Quasimodo). Le goût de l'épopée, des hommes aux prises avec les forces de la Nature, de la Société, de la fatalité, n'a jamais quitté Hugo67 ; l'écrivain a toujours trouvé son public sans jamais céder aux caprices de la mode et personne ne s'étonne qu'il ait pu devenir un classique de son vivant68.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

Le dramaturge
Un projet ambitieux


Le théâtre de Victor Hugo se situe dans un renouveau du genre théâtral initié par Madame de Staël, Benjamin Constant, François Guizot, Stendhal69 et Chateaubriand. Dans sa pièce Cromwell qu'il sait être injouable à son époque69(pièce de 6 414 vers et aux innombrables personnages), il donne libre cours à son idée du nouveau théâtre. Il publie conjointement une préface destinée à défendre sa pièce et où il expose ses idées sur le drame romantique : un théâtre « tout en un »69, à la fois drame historique, comédie, mélodrame et tragédie. Il se revendique dans la lignée de Shakespeare69, jetant un pont entre Molière et Corneille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

Il y expose sa théorie du grotesque qui se décline sous plusieurs formes71 : du ridicule au fantastique en passant par le monstrueux ou l'horrible. Victor Hugo écrit « Le beau n'a qu'un type, le laid en a mille »72. Anne Ubersfeld parle à ce sujet de l'aspect carnavalesque du théâtre hugolien73 et de l'abandon de l'idéal du beau69. Selon Victor Hugo, le grotesque doit côtoyer le sublime car ce sont les deux aspects de la vie74.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

Lors de la création de ses autres pièces, Victor Hugo est prêt à de nombreuses concessions75 pour apprivoiser le public et le mener vers son idée du théâtrenote 17. Pour lui, le romantisme est le libéralisme en littérature76. Ses dernières pièces, écrites durant l'exil et jamais jouées de son vivant, sont d'ailleurs réunies dans un recueil au nom évocateur Théâtre en liberté. Le théâtre doit s'adresser à tous : l'amateur de passion, celui de l'action ou celui de la morale77note 18. Pour lui le théâtre a pour mission d'instruire, d'offrir une tribune pour le débat d'idées et de présenter « les plaies de l'humanité avec une idée consolante
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

Victor Hugo choisit de situer ses pièces principalement dans le xvie siècle et le xviie siècle, se documente beaucoup avant de commencer à écrire79, présente souvent une pièce à trois pôles : le maître, la femme, le laid80 où se confrontent et se mélangent deux mondes : celui du pouvoir et celui des serviteursnote 19, où les rôles s'inversent (Ruy Blas, serviteur, joue le rôle d'un grand d'Espagne), où le héros se révèle faible et où le monstre a une facette attachantenote 20.
Victor Hugo reste attaché à l'alexandrin auquel il donne cependant, quand il le souhaite, une forme plus libre81 et rares sont ses pièces en prose (Lucrèce Borgia, Marie Tudor).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

Un accueil mitigé

Victor Hugo, s'il possède d'ardents défenseurs de son théâtre comme Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Hector Berlioz, Petrus Borel, etc82, a aussi rencontré de nombreuses difficultés dans la présentation de ses pièces.
La première est une opposition politique. Sa remise en question des représentants du pouvoir ne plaît pas, Marion de Lorme est interdite, le Roi s'amuse l'est aussi après sa première représentation, Les Ultras attaquent Ruy Blas83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

La seconde est la contrainte économique : il n'existe sur Paris que deux théâtres susceptibles de représenter le drame, le Théâtre Français et le théâtre de la Porte-Saint-Martin. Ces deux théâtres subventionnés ne roulent pas sur l'or et sont tributaires des subsides de l'État. Leurs directeurs hésitent à prendre des risques24. Victor Hugo se plaindra du manque de liberté qu'ils offrent84. C'est une des raisons qui lui font entreprendre l'aventure du théâtre de la Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:09

La troisième et la plus importante est une opposition du milieu artistique lui-même. Les artistes et les critiques de son époque sont pour beaucoup hostiles à la transgression des codes culturels que représente le théâtre de Victor Hugo. Ils approuvent les grandes pensées qui élèvent l'âme mais s'insurgent contre tout ce qui relève du grotesque, du vulgaire, du populaire ou du trivial85. Ils ne supportent pas tout ce qui est excessif, lui reprochent son matérialisme et son absence de morale86. Ils critiquent vigoureusement chaque pièce présentée et sont souvent à l'origine de leur arrêt prématuré. Le Roi s'amuse ne fut représenté qu'une seule foisnote 21, Hernani, pourtant forte de 50 représentations à succès ne fut pas reprise en 1833, Marie Tudor n'est joué que 42 fois87, Les Burgraves sont un échec. Ruy Blas est un succès financier mais est boudé par la critique88. Seule Lucrèce Borgia peut être considérée comme un plein succès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:10

Le devenir
Florence Naugrette fait remarquer que le théâtre de Victor Hugo a été peu joué dans la première moitié du xxe siècle 89, 90. Il est remis au goût du jour par Jean Vilar en 1954 qui monte successivement Ruy Blas et Marie Tudor. D'autres metteurs en scène suivent qui font revivre Lucrèce Borgia (Bernard Jenny), Les Burgraves et Hernani (Antoine Vitez), Marie Tudor (Daniel Mesguich), les pièces du Théâtre en liberté (L'Intervention, Mangeront-ils?, Mille Francs de récompense...) sont montées dans les années 1960 et continuent à l'être. On peut lire aujourd'hui l'ensemble de ce Théâtre en liberté dans l'édition qu'en a procurée Arnaud Laster 91.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:10

Florence Naugrette souligne aussi les difficultés d'interprétation du théâtre hugolien, comment n'être ni grandiloquent, ni prosaïque, mais sans fausse pudeur, comment présenter le grotesque sans glisser vers la caricature et comment gérer l'immensité de l'espace scénique et rappelle le conseil de Jean Vilar : « jouer sans pudeur en faisant confiance au texte de Victor Hugo ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Victor Hugo - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 6 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:10

Le poète
Vers de jeunesse


À vingt ans, Hugo publie les Odes, recueil qui laisse déjà entrevoir, chez le jeune écrivain, les thèmes hugoliens récurrents : le monde contemporain, l'Histoire, la religion et le rôle du poète, notamment. Par la suite, il se fait de moins en moins classique, de plus en plus romantique, et Hugo séduit le jeune lecteur de son temps au fil des éditions successives des Odes (quatre éditions entre 1822 et 1828).
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: