PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor Hugo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 12:31

Rappel du premier message :

Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a compté dans l'Histoire du xixe siècle.

Accès aux poèmes de Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:10

Le poète
Vers de jeunesse


À vingt ans, Hugo publie les Odes, recueil qui laisse déjà entrevoir, chez le jeune écrivain, les thèmes hugoliens récurrents : le monde contemporain, l'Histoire, la religion et le rôle du poète, notamment. Par la suite, il se fait de moins en moins classique, de plus en plus romantique, et Hugo séduit le jeune lecteur de son temps au fil des éditions successives des Odes (quatre éditions entre 1822 et 1828).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:10

En 1828, Hugo réunit sous le titre Odes et Ballades toute sa production poétique antérieure. Fresques historiques, évocation de l'enfance ; la forme est encore convenue, sans doute, mais le jeune romantique prend déjà des libertés avec le mètre et la tradition poétique. Cet ensemble permet en outre de percevoir les prémices d'une évolution qui durera toute sa vie : le chrétien convaincu s'y montre peu à peu plus tolérant, son monarchisme qui se fait moins rigide et accorde une place importante à la toute récente épopée napoléonienne ; de plus, loin d'esquiver son double héritage paternel (napoléonien) et maternel (royaliste), le poète s'y confronte, et s'applique à mettre en scène les contraires (ce que l'on appelle l'antithèse hugolienne) pour mieux les dépasser
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:11

« Les siècles, tour à tour, ces gigantesques frères,
Différents par leur sort, semblables en leurs vœux,
Trouvent un but pareil par des routes contraires. »92.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:12

Puis Hugo s'éloigne dans son œuvre des préoccupations politiques immédiates auxquelles il préfère — un temps — l'art pour l'art. Il se lance dans Les Orientales (l'Orient est un thème en vogue) en 1829, (l'année du Dernier jour d'un condamné).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:12

Le succès est important, sa renommée de poète romantique assurée et surtout, son style s'affirme nettement tandis qu'il met en scène la guerre d'indépendance de la Grèce (le choix de présenter l'exemple de ces peuples qui se débarrassent de leurs rois n'est pas innocent dans le contexte politique français) qui inspira également Lord Byron ou Delacroix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:12

La première maturité
Dès les Feuilles d'automne (1832), les Chants du crépuscule (1835) Les Voix intérieures (1837), jusqu'au recueil les Rayons et les Ombres (1840), se dessinent les thèmes majeurs d'une poésie encore lyrique — le poète est une « âme aux mille voix » qui s'adresse à la femme, à Dieu, aux amis, à la Nature et enfin (avec les Chants du crépuscule) aux puissants qui sont comptables des injustices de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:12

Ces poésies touchent le public parce qu'elles abordent avec une apparente simplicité des thèmes familiers ; pourtant, Hugo ne peut résister à son goût pour l'épique et le grand. Ainsi, on peut lire, dès le début des Feuilles d'automne, les vers :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:12

« Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:13

Victor Hugo - Page 7 Edgar_16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:15

Créativité et puissance littéraire

À partir de l'exil commence une période de création littéraire qui est considérée comme la plus riche, la plus originale et la plus puissante de l'œuvre de Victor Hugo. C'est alors que naîtront certains de ses plus grands poèmesnote 22.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 7 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:15

Les Châtiments sont des vers de combat qui ont pour mission, en 1853, de rendre public le « crime » du « misérable » Napoléon III : le coup d'État du 2 décembre. Prophète des malheurs qui attendent Napoléon III, exécuteur du neveu honni, Hugo s'y fait cruel, satirique, voire grossier (« pourceau dans le cloaque93 ») pour châtier « le criminel94 ». Mais Hugo se fait aussi poète de temps meilleurs comme par exemple dans Stella ; le poète prend alors des tons quasiment religieux. Quant à la forme des Châtiments, elle est d'une extrême richesse puisque Hugo recourt aussi bien à la fable, qu'à l'épopée, à la chanson ou à l'élégie, etc.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 7 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: