PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Victor Hugo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 12:31

Rappel du premier message :

Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a compté dans l'Histoire du xixe siècle.

Accès aux poèmes de Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:18

Victor Hugo - Page 9 Edgar_18
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:18

Sa pensée politique

À partir de 1849, Victor Hugo consacre un tiers de son œuvre à la politique, un tiers à la religion et le dernier à la philosophie humaine et sociale. La pensée de Victor Hugo est complexe et parfois déroutante. Il refuse toute condamnation des personnes et tout manichéisme, mais n'en est pas moins sévère pour la société de son temps. Au fur et à mesure, sa pensée politique va évoluer, quitter le conservatisme et se rapprocher du réformismenote 25,108.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:19

Politique intérieure

Victor Hugo - Page 9 Edgar_19
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

Dans sa jeunesse, Victor Hugo est proche du parti conservateur. Pendant la restauration, il soutient Charles X. En cela, il s'inscrit dans la ligne politique de Chateaubriand.
Lors de la Révolution française de 1848, Victor Hugo, pair de France, prend d'abord la défense de la monarchie (le président du Conseil Odilon Barrot, le charge de défendre l'idée d'une régence de la Duchesse d'Orléans). Une fois la république proclamée, Lamartine lui propose un poste de ministre (Instruction publique) dans le gouvernement provisoire de 1848, mais il refuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

Lors des élections d'avril 1848, bien que non candidat, il obtient près de 55 500 voix à Paris mais n'est pas élu. Par contre, aux élections complémentaires du 24 mai, il est élu à Paris avec près de 87 000 voix. Il siège avec la droite conservatrice. Pendant les Journées de Juin 1848, il mène des groupes de forces gouvernementales à l'assaut des barricades dans la rue Saint-Louis. Il vote la loi du 9 août 1848, qui suspend certains journaux républicains en vertu de l'état de siège. Ses fils fondent le journal L'Événement qui mène une campagne contre le président du conseil le républicain Cavaignac, et soutiendra la candidature de Louis Napoléon Bonaparte à l'élection présidentielle de 1848.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

Étant contre le principe de l'assemblée législative unique, il ne vote pas la Constitution de 1848. Au début de la présidence de Louis Napoléon Bonaparte, il fréquente le nouveau président. En mai 1849, il est élu à l'Assemblée législative. C'est à l'été 1849, que progressivement, il se détourne de la majorité conservatrice de l'Assemblée législative dont il désapprouve la politique réactionnaire. En janvier 1850, Victor Hugo combat la loi Falloux réorganisant l'enseignement en faveur de l'Église catholique ; en mai, il combat la loi qui restreint le suffrage universel et, en juillet, il intervient contre la loi Rouher qui limite la liberté de la presse109. En juillet 1851, il prend position contre la loi qui propose la révision de la Constitution afin de permettre la réélection de Louis-Napoléon Bonaparte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

En juin 1851, au palais de Justice de Paris, il défend son fils qui est poursuivi pour avoir publié un article contre la peine de mort dans son journal, L'Évènement110. Au soir du coup d'État du 2 décembre 1851, avec une soixantaine de représentants, il rédige un appel à la résistance armée111. Poursuivi, il parvient à passer en Belgique le 14 décembre. C'est le début d'un long exil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

Dès lors réformiste, il souhaite changer la société. S'il justifie l'enrichissement, il dénonce violemment le système d'inégalité sociale. Il est contre les riches capitalisant leurs gains sans les réinjecter dans la production : l'élite bourgeoise ne le lui pardonnera pas[réf. nécessaire]. De même, il s'oppose à la violence si celle-ci s'exerce contre un pouvoir démocratique, mais il la justifie (conformément d'ailleurs à la déclaration des droits de l'homme) contre un pouvoir illégitime. C'est ainsi qu'en 1851, il lance un appel aux armes112 — « Charger son fusil et se tenir prêt » — qui n'est pas entendu. Il maintient cette position jusqu'en 1870. Quand éclate la guerre franco-allemande, Hugo la condamne : il s'agit pour lui d'une guerre de « caprice » 113 et non de liberté
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:20

Puis, l'Empire est renversé et la guerre continue, contre la République ; le plaidoyer de Hugo en faveur de la fraternisation reste sans réponse. Alors, le 17 septembre, le patriote prend le pas sur le pacifiste : il publie cette fois un appel à la levée en masse et à la résistance. Les élections du 8 février 1871 portent au pouvoir les monarchistes partisans de la paix avec Bismarck. Le peuple de Paris, quant à lui, refuse la défaite et la Commune commence le 18 mars ; on s'arrache les Châtiments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:21

La Commune
En accord avec lui-même, Hugo ne pouvait être communard :
Ce que représente la Commune est immense, elle pourrait faire de grandes choses, elle n'en fait que des petites. Et des petites choses qui sont des choses odieuses, c'est lamentable. Entendons-nous, je suis un homme de révolution. J'accepte donc les grandes nécessités, à une seule condition : c'est qu'elles soient la confirmation des principes et non leur ébranlement. Toute ma pensée oscille entre ces deux pôles : « civilisation-révolution ». La construction d'une société égalitaire ne saurait découler que d'une recomposition de la société libérale elle-même.114
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Victor Hugo - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Victor Hugo   Victor Hugo - Page 9 Icon_minitimeMar 12 Juil - 19:21

Il ne soutient pas non plus la réaction d'Adolphe Thiers. Ainsi, Victor Hugo défend la grâce du jeune officier protestant devenu Ministre de la guerre de la Commune Louis-Nathaniel Rossel face à Adolphe Thiers. Un jeune homme qu'il estime et juge différent des autres communards. Devant la répression qui s'abat sur les communards, le poète dit son dégoût :
Des bandits ont tué soixante-quatre otages. On réplique en tuant six mille prisonniers! 115
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 9 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) Hugo Dundas
» Victor HUGO (1802-1885) Victor, sed victus
» Victor Hugo
» Poèmes de Victor Hugo 2
» Poèmes de Victor Hugo 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: