PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Guillaume Apollinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:20

Rappel du premier message :

Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Wąż-Kostrowicki1, né le 26 août 1880 à Rome et mort le 9 novembre 1918 à Paris, est un poète et écrivain français, né polonais, sujet de l'Empire russe.
Il est l'un des plus grands poètes français du début du xxe siècle, auteur notamment du Pont Mirabeau. Il a écrit également quelques nouvelles et romans érotiques. Il pratiquait le calligramme (terme de son invention désignant ses poèmes écrits en forme de dessins et non de forme classique en vers et strophes). Il fut le chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment le cubisme, poète et théoricien de l'Esprit nouveau2, et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:24

Romans et contes
Mirely ou le Petit Trou pas cher, roman érotique écrit sous pseudonyme pour un libraire de la rue Saint-Roch à Paris, 1900.
Que faire ?, roman-feuilleton paru dans le journal Le Matin, signé Esnard, auquel G.A. sert de nègre.
Les Onze Mille Verges ou les amours d'un hospodar, publié sous couverture muette, 1907.
L'Enchanteur pourrissant, illustré de gravures d'André Derain, Kahnweiler, 1909.
L'Hérésiarque et Cie, contes, Stock, 1910.
Les Exploits d'un jeune Don Juan, roman érotique, publié sous couverture muette, 1911.
La Rome des Borgia, qui est en fait de la main de Dalize, Bibliothèque des Curieux, 1914.
La Fin de Babylone - L'Histoire romanesque 1/3, Bibliothèque des Curieux,1914.
Les Trois Don Juan - L'Histoire romanesque 2/3, Bibliothèque de Curieux, 1915.
Le Poète assassiné, contes, L'Édition, Bibliothèque de Curieux, 1916.
La Femme assise, inachevé, édition posthume, Gallimard, 1920.
Les Épingles, contes, 1928.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:25

Ouvrages critiques et chroniques
La Phalange nouvelle, conférence, 1909.
L'Œuvre du Marquis de Sade, pages choisies, introduction, essai bibliographique et notes, Paris, Bibliothèque des Curieux, 1909, première anthologie publiée en France sur le marquis de Sade.
L'Œuvre poétique de Charles Baudelaire, introduction et notes à l'édition des Maîtres de l'amour, Collection des Classiques Galants, 1924 Paris
Les Poèmes de l'année, conférence, 1909.
Les Poètes d'aujourd'hui, conférence, 1909.
Le Théâtre italien, encyclopédie littéraire illustrée, 1910
Pages d'histoire, chronique des grands siècles de France, chronique historique, 1912
La Peinture moderne, 1913.
Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes, 1913.
L'Antitradition futuriste, manifeste synthèse, 1913.
Le Flâneur des deux rives, chroniques, Éditions de la Sirène, 1918.
Les Diables amoureux, recueil des travaux pour les Maîtres de l'Amour et le Coffret du bibliophile, Gallimard, 1964.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:25

Références :
Œuvres en prose complètes. Tomes II et III, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1991 et 1993.
Petites merveilles du quotidien, textes retrouvés, Fata Morgana, 1979.
Petites flâneries d'art, textes retrouvés, Fata Morgana, 1980.
Théâtre et cinéma
Les Mamelles de Tirésias, drame surréaliste en deux actes et un prologue, 1917.
La Bréhatine, scénario de cinéma écrit en collaboration avec André Billy, 191711.
Couleurs du temps, 1918, réédition 1949
Casanova, comédie parodique, 1952.
Les Exploits d'un jeune Don Juan (L'Iniziazione), adaptation cinématographique de Gianfranco Mingozzi, production franco-italienne, 1987.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:25

Correspondance
Lettres à sa marraine 1915–1918, 1948.
Tendre comme le souvenir, lettres à Madeleine Pagès, 1952.
Lettres à Lou, édition de Michel Décaudin, Gallimard, 1969.
Lettres à Madeleine. Tendre comme le souvenir, édition revue et augmentée par Laurence Campa, Gallimard, 2005.
Correspondance avec les artistes, Gallimard, 2009.
Journal
Journal intime (1898-1918), édition de Michel Décaudin, fac-similé d'un cahier inédit d'Apollinaire, 1991.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Apollinaire   Ven 12 Aoû - 15:25

Annexe

En 1951, la partie occidentale de la rue de l'Abbaye dans le 6e arrondissement de Paris est rebaptisée en hommage rue Guillaume-Apollinaire. Un timbre postal, d'une valeur de 0.5+0.15 franc a été émis le 22 mai 1961 à l'effigie de Guillaume Apollinaire. L'oblitération « Premier jour » eut lieu à Paris le 20 mai12.
En 1999, Rahmi Akdas, publie une traduction en turc des Onze milles verges, sous le titre « On Bir Bin Kirbaç ». Il a été condamné à une forte amende « pour publication obscène ou immorale, de nature à exciter et à exploiter le désir sexuel de la population » et l'ouvrage a été saisi et détruit
Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume Apollinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vent de novembre (hommage à Guillaume Apollinaire)
» Guillaume Apollinaire.
» ALCOOLS de Guillaume Apollinaire
» CALLIGRAMMES de Guillaume Apollinaire
» APOLLINAIRE, Guillaume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: