PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Marie d'Agoult

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:53

Marie Catherine Sophie de Flavigny, comtesse d'Agoult, née le 31 décembre 1805 à Francfort-sur-le-Main (Hesse) et morte le 5 mars 1876 à Paris, connue également sous le pseudonyme de Daniel Stern, est un écrivain français.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:54

Marie d'Agoult  Tullia36
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:54

Biographie

Marie d'Agoult a pour parents :
l’aristocrate français émigré Alexandre Victor François de Flavigny (1770-1819) ;
Maria Elisabeth Bethmann (1772-1847), issue d'une vieille famille patricienne1 allemande de religion protestante, originaire de Goslar, qui figure dès 1416 dans le "Registrum parochianorum" (registres de la paroisse catholique), puis, durant plusieurs siècles parmi les bourgeois dirigeants de cette ville, et qui, passée du catholicisme au protestantisme comme toute la population de Goslar lors de la Réforme, s'établit au xviiie siècle à Francfort où cette famille fonda une des plus célèbres maison de banque protestante.


Dernière édition par Andy le Ven 12 Aoû - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:54

Marie Catherine Sophie de Flavigny naît le 31 décembre 1805 à Francfort-sur-le-Main (Hesse).
Elle est éduquée, de quatorze à seize ans, au couvent des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, dans l'ancien hôtel Biron (actuel musée Rodin). Elle épouse le comte Charles Louis Constant d’Agoult, (1790-1875) le 16 mai 1827. Elle le quitte le 19 août 1835 après lui avoir donné deux filles :
Louise (1828-1834) ;
Claire (1830-1912), qui épousera le marquis Guy de Charnacé (1825-1909).
Elle vit, de 1835 à 1839, avec Franz Liszt, dont elle a trois enfants :
Blandine (1835-1862), première épouse de l'homme politique Émile Ollivier, morte des suites de son accouchement ;
Cosima (1837-1930) qui épousa Hans von Bülow puis Richard Wagner ;
Daniel (1839-1859), mort de la tuberculose (le roman Nélida est l'anagramme de Daniel).
Marie d'Agoult meurt le 5 mars 1876 à Paris. Elle est enterrée au cimetière du Père-Lachaise, division 54.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:55

Hommage

À Paris, une rue porte son nom, dans le XVe arrondissement (rue Daniel Stern).

Amitiés et conflits[modifier]

La relation de Marie d'Agoult avec George Sand a été parfois amicale, le plus souvent conflictuelle2. En 1839, dans Béatrix, Honoré de Balzac fait des allusions directes à Marie d'Agoult qui se reconnaît dans le personnage de Béatrix de Rochefide (une peste). Elle reconnaît aussi George Sand dans le même roman décrite sous les traits flatteurs de Félicité des Touches (une authentique intellectuelle). Elle apprécie si peu ce portait qu'elle se met aussitôt à haïr Balzac dès la parution du roman 3.
Son amitié a été précieuse à Julie-Victoire Daubié4, première bachelière de France, qu'elle a mise en relation avec le milieu journalistique5.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:55

Œuvres[modifier]

Valentia, Hervé, Julien, 1841-1845 ; rééd. Calmann-Lévy, 1883, texte en ligne sur Gallica : Valentia, Hervé, Julien
La Boîte aux lettres, roman en trois journée ; rééd. Calmann-Lévy, 1883, texte en ligne sur Gallica
Ninon au couvent, ou Il ne faut jamais manquer à ses amis, proverbe, onze scènes ; rééd. Calmann-Lévy, 1883, texte en ligne sur Gallica


Lettres républicaines, Paris, Amyot, 1848 ; texte en ligne sur Gallica
Esquisses morales (1849).
Histoire de la Révolution de 1848, 1851.
Trois journées de la vie de Marie Stuart (1856).
Florence et Turin : études d'art et de politique, Paris, Michel Lévy, 1862 ; texte en ligne sur Gallica
Histoire de la Révolution de 1848, publié sous le pseudonyme de Daniel Stern, Paris, Charpentier, 1862 ; texte en ligne tome 1, tome 2 ; réédition, 1869 ; texte en ligne sur Gallica
Essai sur la liberté considérée comme principe et fin de l'activité humaine, Paris, Michel Lévy, 1863 ; texte en ligne sur Gallica
Dante et Goethe, Paris, Didier, 1866 ; texte en ligne sur Gallica
Nélida (anagramme de Daniel), Paris, Michel Lévy, 1866 ; texte en ligne sur Gallica
Histoire des commencements de la république aux Pays-bas, Paris, M. Lévy frères, 1872 ; texte en ligne sur Gallica
Mes souvenirs, 1806-1833, Paris, Calmann Lévy, 1880 ; texte en ligne sur Gallica
Correspondance
Marcel Herwegh, Au Printemps des Dieux, correspondance inédite de d'Agoult et du poète Georges Herwegh, Paris, Gallimard, 1929.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Marie d'Agoult  Empty
MessageSujet: Re: Marie d'Agoult    Marie d'Agoult  Icon_minitimeVen 12 Aoû - 17:56

Références en français

Claude Aragonnès, Marie d'Agoult une destinée romantique, Paris, Hachette, 1938-1983
Robert Bory, Une retraite romantique en Suisse : Liszt et la comtesse d'Agoult, Lausanne, Éditions SPES, 1930
Dominique Desanti, Daniel ou Le visage secret d'une comtesse romantique, Marie d'Agoult, Paris, Stock, 1980
Camille Destouches, La passion de Marie d'Agoult, Paris, A. Fayard, 1959
Charles Dupêchez, Marie d'Agoult, 1805-1876, Paris, Plon, 1994, Perrin, 2001
Marie Octave Monod, Daniel Stern, comtesse d'Agoult, de la Restauration à la IIIe république, Paris, Plon, 1937
Henriette Rain, Les enfants du génie - Blandine, Cosima et Daniel Liszt, Paris, Presses de la Renaissance, 1986, (ISBN 2-85616-364-5)
Jacques Albert Vier, La comtesse d'Agoult et son temps, Paris, A. Colin, 1959-1963
Ariane Charton, "Marie d'Agoult, une sublime amoureuse", Kirographaires, 2011
Revenir en haut Aller en bas
 
Marie d'Agoult
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: