PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 François Andrieux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:43

Rappel du premier message :

François Guillaume Jean Stanislas Andrieux, né à Strasbourg le 6 mai 1759 et mort à Paris le 10 mai 1833, est un avocat, poète et auteur dramatique français.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:44

Membre de l’Académie française lors de la réorganisation de 1803, il y occupe le fauteuil de Malesherbes5. Maintenu après 1816, membre de la Commission du Dictionnaire à la mort de Morellet, il est nommé secrétaire perpétuel en janvier 1829, en remplacement d’Auger. C’est après une ultime leçon au Collège de France, sans doute frappé par le choléra qui se propage alors dans la capitale, qu’il meurt brutalement le 11 mai 1833
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:45

Apport et postérité[modifier]

Andrieux s’est aussi fait un nom à travers ses pamphlets anticléricaux, professant une grande admiration pour Voltaire qui faisait en partie le succès de ses conférences, notamment au Collège de France. Toutefois, il n’adopte pas la violence de son modèle. Resté fort modéré de caractère, plutôt libre-penseur, il exprime ainsi une certaine distance morale envers les nombreux régimes politiques qui ont traversé son temps8.
Il est plus connu pour ses comédies d’intrigue, très au goût de l’époque, dans lesquelles le public appréciait la qualité de style, la grâce, le naturel ingénieux, autant de traits aujourd’hui difficiles de retrouver, la plus populaire étant les Étourdis, dont André Chénier a fait une critique élogieuse9. Andrieux était sans doute plus pertinent dans ses analyses littéraires qui, selon les contemporains, étaient des merveilles d’équilibre. Les leçons données au Collège de France ressemblaient plus à des causeries pleines de saillies et d’anecdotes choisies, à chaque fois terminées par des lectures, exercice qu’il maîtrisait à la perfection. Ses conseils avisés, toujours soucieux de la diction, donnés à ses amis pour corriger certaines de leurs œuvres étaient, quoique sans concessions, particulièrement appréciés. Il fut notamment le conseiller bienveillant du jeune Balzac en le détournant du théâtre et de la poésie après avoir lu son Cromwell
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:45

Auteur qui s’est essayé à tous les genres, y compris la tragédie, Andrieux représente une courte parenthèse dans le style théâtral français. Plus naturel que ses prédécesseurs qui sacrifiaient souvent à l’emphase et aux effets artificiels, son œuvre, toutefois aujourd’hui surannée, a été vite éclipsée par les nouveaux auteurs romantiques contre lesquels il combattit vigoureusement. Il mena le combat au sein de l’Académie en participant au groupe du « Déjeuner de la Fourchette ». Opposé à l’entrée de Lamartine dans l’hémicycle dès 1824, il échoua cinq ans plus tard, le poète réussissant, grâce à l’appui de ses partisans déjà nombreux parmi les Immortels, à être reçu au fauteuil du comte Daru.
Andrieux avait épousé le 28 septembre 1784 Marie Jude avec laquelle il eut deux filles. Celles-ci lui donnèrent des gendres de qualité, Saint-Albin Berville (1788-1868) avocat de renom et homme politique ainsi qu’Alexandre Labrouste, principal du collège Sainte-Barbe, frère de l’architecte Henri Labrouste, constructeur de la bibliothèque Sainte-Geneviève
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:45

Œuvres

Théâtre
Anaximandre, ou le Sacrifice aux Grâces, comédie en un acte en vers de dix syllabes, Paris, Théâtre Italien, 20 décembre 1782
Les Étourdis, ou le Mort supposé, comédie en 3 actes en vers, Paris, Comédie-Italienne, 14 décembre 1787
Louis IX en Égypte, opéra en 3 actes, Paris, Académie royale de musique, 15 juin 1790. Paroles de Nicolas-François Guillard et Andrieux, musique de Jean-Baptiste Lemoyne
L’Enfance de Jean-Jacques Rousseau, comédie en un acte, mêlée de musique, Paris, Opéra-Comique, 4 prairial an II (1794)
Helvétius, ou La Vengeance d’un sage, comédie en un acte et en vers, Paris, Théâtre Louvois, 28 prairial an X (1802)
Le Trésor, comédie en 5 actes, en vers, Paris, Théâtre Louvois, 28 janvier 1804
Molière avec ses amis, ou la Soirée d’Auteuil, comédie en 1 acte en vers, Paris, Théâtre-Français, 16 messidor an XII (1804)
La Suite du Menteur, comédie en cinq actes, en vers de Pierre Corneille, avec des changemens et additions considérables et un prologue, Paris, Comédiens français, 29 octobre 1808
Le Vieux Fat, ou les Deux Vieillards, comédie en 5 actes, en vers, Paris, Comédie-Française, 6 juin 1810
Lucius Junius Brutus, tragédie en 5 actes, Paris, Théâtre-Français, 13 septembre 1830
Quelques scènes impromptu ou la Matinée du jour de l’an. Prologue pour l’ouverture du Théâtre royal de l’Odéon, sous la direction de M. Picard, Paris, Théâtre de l’Odéon, 1er janvier, 1816
La Comédienne, comédie en 3 actes, en vers, Paris, Comédie Française, 6 mars 1816
La Jeune créole, comédie en cinq actes, en prose, imitée de l’anglais de Richard Cumberland (1818)
Le Rêve du mari, ou le Manteau, comédie en 1 acte et en vers, Paris, Théâtre-Français, 20 mai 1826
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



François Andrieux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Andrieux   François Andrieux - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 22:45

Divers
Querelle de Saint-Roch et de Saint-Thomas, sur l’ouverture du manoir céleste à Mademoiselle Chamero (1795)
Contes et opuscules, en vers et en prose, suivis de poésies fugitives. Par Andrieux, de l'Institut National. Paris, Renouard, 1800. [A Paris, Chez Ant. Aug. Renouard, Libraire, rue St.-André-des-Arcs, N°. 42. VIII - 1800.] In-8°, [1 (faux-titre)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 bl.], IV (avertissement), [1 (errata)], [1 bl.], 184 p. [Édition originale contenant ses pièces les plus fameuses : Le Procès du Sénat de Capoue, Le Doyen de Badajoz, Le Meûnier de Sans-Souci et le Dialogue entre deux journalistes sur les mots Monsieur et Citoyen.]
Cours de grammaire et de belles-lettres : sommaire des leçon (1806)
Œuvres de François-Guillaume-Jean-Stanislas Andrieux (4 volumes, 1818-23)
Dialogues de l’orateur : Brutus ou Dialogue sur les orateurs illustres (2 volumes, 1830-31). Traduction de Cicéron.
Poésies de François-Guillaume-Jean-Stanislas Andrieux (1842)
Récits et anecdotes (1900)
Revenir en haut Aller en bas
 
François Andrieux
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: