PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Natalie Clifford Barney

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:29

Natalie Clifford Barney (née le 31 octobre 1876 à Dayton (Ohio) - morte le 2 février 1972 à Paris 1er est une femme de lettres américaine.

Accès aux poèmes de Natalie Clifford Barney


Dernière édition par Andy le Mar 23 Aoû - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:30

Natalie Clifford Barney Tullia58
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:30

Elle écrivit des poésies, des mémoires et des épigrammes, mais croyait que c'était sa vie qui était sa véritable œuvre d'art. Ouvertement lesbienne, elle travailla à faire revivre une histoire littéraire des femmes. Particulièrement intéressée par les poésies de Sappho, elle essaya de recréer une école de femmes-poètes comme celle que Sappho avait tenue à Mytilène.
On la connaît également pour ses nombreuses conquêtes amoureuses, dont la poétesse Renée Vivien, la danseuse Liane de Pougy et la femme-peintre Romaine Brooks, sans oublier Colette. Par son indépendance d'esprit, sa liberté de mœurs, alliée à un charme exceptionnel, à beaucoup d'esprit et d'intelligence, Natalie Barney a joué un rôle important dans le Paris de la Belle Époque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:30

Pendant plus de soixante ans, son salon littéraire de la rue Jacob a accueilli les écrivains et artistes qui ont compté des deux côtés de l'Atlantique.
Témoignage contemporain :
"... chez miss Barney, rue Jacob, qui habite une petite maison avec gazon, arbres, serre et d'un autre côté, avec un temple à l'amitié (...). Cet édicule est attribué à Adrienne Lecouvreur. Les coins de ce jardin sont tout ce qui reste paraît-il du jardin de Racine. La Champmeslé, Racine, Lecouvreur, tous ces souvenirs flottent dans les parages"
Abbé Mugnier, Journal, 10 mai 1915 (Mercure de France, 1985, p. 287).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:31

L'environnement familial


La mère de Natalie Barney, Alice Pike, avait été fiancée à l'explorateur Henry Morton Stanley, mais, tandis que ce dernier était parti pour une expédition de deux ans, elle épousa à sa place Albert Clifford Barney, magnat américain des chemins de fer à Dayton, Ohio.
Aînée de deux filles (sa sœur cadette se prénommait Laura), elle était âgée de dix ans quand sa famille quitta l'Ohio pour Washington, D.C, passant l'été à Bar Harbor dans le Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:31

Une conversation avec Oscar Wilde, qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer pendant qu'il faisait une tournée de conférences en Amérique, lui inspira l'idée de s'intéresser à l'art plus sérieusement, cela contre la volonté de son mari.
Alice Pike étudia sous la direction de Carolus-Duran et de James McNeill Whistler, et exposa ses œuvres dans des galeries prestigieuses dont la Corcoran Gallery of Art. Dans les années suivantes, elle inventa et fit breveter des procédés mécaniques 1, écrivit et fit jouer plusieurs pièces et un opéra, et elle travailla pour favoriser les arts à Washington, D.C. Plusieurs de ses peintures figurent maintenant dans la collection du Smithsonian American Art Museum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:31

C'est une préceptrice qui éveilla l'intérêt de Natalie pour le français en lui lisant à haute voix des histoires de Jules Verne, l'incitant ainsi à apprendre cette langue afin de les comprendre.
Par la suite, elle et sa sœur s'installèrent très jeunes à Paris avec leur mère Alice ; elles furent alors envoyées à l'École des Ruches, un internat fondé par la féministe Marie Souvestre. Devenue adulte, Natalie parlait français couramment et sans accent ; elle décida de rester à Paris, et presque toutes ses œuvres publiées furent écrites en français.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:31

Une femme qui aimait les femmes

À l'âge de 12 ans, elle se rendit compte qu'elle aimait les femmes et elle résolut alors de « vivre au grand jour, sans cacher quoi que ce fût ».
En 1899, après avoir vu la courtisane Liane de Pougy à un spectacle de danse à Paris, elle se présenta chez elle dans un costume de page en annonçant qu'elle était un « page de l'amour » envoyé par Sappho. Bien que Pougy fût une des femmes les plus célèbres de France, à qui les hommes les plus riches et les plus titrés faisaient la cour, elle fut charmée de la témérité de Barney.
Liane de Pougy conçoit alors une passion très vive pour la jeune Américaine, qu'elle surnomme « moonbeam » (rayon de lune) en raison de la couleur argentée de ses cheveux. Durant une saison, les deux femmes vivent un amour passionné mais Natalie, peu encline à la fidélité, ne tarde pas à tromper Liane de Pougy, tant avec plusieurs des modèles féminins de sa mère qu'avec la poétesse Renée Vivien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:32

Natalie Clifford Barney Tullia59
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Natalie Clifford Barney Empty
MessageSujet: Re: Natalie Clifford Barney   Natalie Clifford Barney Icon_minitimeMar 16 Aoû - 23:32

Elle évoque ces amours dans un recueil de poèmes illustré de dessins de sa mère et publié à compte d'auteur en 1900, Quelques portraits, sonnets de femmes, tandis que Liane de Pougy raconte son expérience dans un roman transparent, Idylle saphique. Édité en 1901, le livre devint le sujet de conversation du Tout-Paris et il fallut le réimprimer 70 fois dans la première année. À ce moment-là, cependant, les deux amantes avaient déjà rompu après s'être disputées à plusieurs reprises, parce que Barney voulait « sauver » Pougy de son existence de courtisane.
Revenir en haut Aller en bas
 
Natalie Clifford Barney
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: