PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Albert Babinot

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Albert Babinot Empty
MessageSujet: Albert Babinot   Albert Babinot Icon_minitimeDim 21 Aoû - 23:56

Albert Babinot
(ca 1516 - ca 1569)

Lecteur en droit à l’université de Poitiers, l’un des premiers apôtres de la Réforme en France, XVIème siècle.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨
Florimond de Rémond, dans son livre sur l’origine des hérésies, raconte que Babinot, séduit par les discours de Calvin, fut chargé par le réformateur de répandre l’hérésie dans le Midi et spécialement à Toulouse. Avant d’entreprendre son œuvre périlleuse de propagande, Babinot jugea prudent de se cacher sous un nom de guerre et se fit appeler Le Bonhomme ; mais Calvin et ses partisans continuèrent à le nommer de préférence Monsieur le Ministre, « parce que, dit Rémond, il avait été lecteur des Institutes en la Ministrerie (nom qu’on donnait à la salle où les professeurs de droit faisaient leurs cours). » Dreux de Radier (Bibl. du Poitou) dit que cette dénomination de ministrerie doit être prise dans un sens de dénigrement, de mépris pour cette école de droit à Poitiers car certains professeurs s’étaient faits les ministres de la nouvelle religion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Albert Babinot Empty
MessageSujet: Re: Albert Babinot   Albert Babinot Icon_minitimeDim 21 Aoû - 23:56

Albert Babinot opéra d’abord aux environs de Poitiers où on lui attribue la conversion de plusieurs personnes importantes. En 1536, il se trouvait à Agen ; de là il gagna Toulouse, où il enseigna peut-être le droit ; il était à Loudun en 1537, lorsque Calvin l’appela à Genève, le nomma diacre de la nouvelle Eglise et le renvoya à Toulouse. Babinot revint cependant à Poitiers, où on le voit lié étroitement avec l’élite intellectuelle de la ville. Le 30 décembre 1561, il signe une lettre adressée à Calvin par l’Eglise réformée de Poitiers pour lui demander un pasteur. Il vivait en 1567, car il fit insérer à cette date une ode à André Rivaudeau en tête de la Doctrine d’Epictète, stoïcien, imprimée à Poitiers en 1569. Passé cette date, on perd sa trace.



Florimond de Rémond dit encore que Babinot fut le premier diacre désigné par Calvin et que, dans les dernières années de sa vie, il s’était fait marchand de caques pour les harengs. Cette fin misérable d'Albert Babinot doit être considérée comme une fable pense Roman d’Amat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Albert Babinot Empty
MessageSujet: Re: Albert Babinot   Albert Babinot Icon_minitimeDim 21 Aoû - 23:57

Albert Babinot a laissé un livre de poèmes intitulé La Christiade contenant plusieurs sonnets chrétiens avec quelques odes et cantiques, imprimé à Poitiers, par Pierre et Jean Moynes en 1559 ; 2ème édition en 1560. C’est un petit in-16 d’environ 152 pages conservé à la Bibliothèque de l’Arsenal (cote B.L. 10 387), commençant par une dédicace en vers à Marguerite, duchesse de Berry, sœur du roi Henri II, laquelle épousa le duc de Savoie à la fin 1559, et pouvait, sur cette simple dédicace, encourir le soupçon d’hérésie. La Christiade est aujourd’hui une rareté bibliographique.

Michèle BABINOT épouse DENIS
Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Babinot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: