PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, RAPHAËL

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, RAPHAËL Empty
MessageSujet: Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, RAPHAËL   Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, RAPHAËL Icon_minitimeMar 23 Aoû - 17:19

IL PIANTO, RAPHAËL

Ce qui donne du prix à l' humaine existence,
Ah! C' est de la beauté le spectacle éternel!
Rien n' égale en splendeur le destin du mortel
Qui peut la contempler dans sa plus pure essence.
Et ce fut là ton sort, bienheureux Raphaël!
Artiste plein d' amour, de grâce et de puissance,
Ton oeil noir, de bonne heure attaché sur le ciel,
Y chercha du vrai beau la divine substance.

En vain autour de toi, jeune encore et sans nom,
Le monstre impur du laid, hurlant comme un dragon,
Déroula ses anneaux et ses replis de fange:
Tu dédaignas ses cris, ses bonds tumultueux,
Et, d' un brodequin d' or foulant son front hideux,
Tu t' élanças vers Dieu comme le grand Archange.
Revenir en haut Aller en bas
 
Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, RAPHAËL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auguste Barbier (1805 - 1882) IL PIANTO, RAPHAËL
» Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, L'ADIEU
» Auguste Barbier (1805 - 1882) IL PIANTO, ALLEGRI
» Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, IL EST TRISTE
» Auguste Barbier (1805-1882) IL PIANTO, LE DEPART

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: