PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Victor HUGO (1802-1885) Donc ne nous disons pas: Nous avons nos étoiles.

Aller en bas 
AuteurMessage
Inaya
Plume d'Eau
Inaya


Féminin
Rat
Nombre de messages : 50031
Age : 61
Date d'inscription : 05/11/2010

Victor HUGO (1802-1885) Donc ne nous disons pas:  Nous avons nos étoiles.   Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Donc ne nous disons pas: Nous avons nos étoiles.    Victor HUGO (1802-1885) Donc ne nous disons pas:  Nous avons nos étoiles.   Icon_minitimeSam 17 Sep - 0:57

Donc ne nous disons pas: Nous avons nos étoiles.
Des flottes de soleils peut-être à pleines voiles
Viennent-ils en ce moment;
Peut-être que demain le Créateur terrible,
Refaisant notre nuit, va contre un autre crible
Changer le firmament.

Qui sait? que savons-nous? sur notre horizon sombre,
Que la création impénétrable encombre
De ses taillis sacrés,
Muraille obscure où vient battre le flot de l'être,
Peut-être allons-nous voir brusquement apparaître
Des astres effarés;

Des astres éperdus arrivant des abîmes,
Venant des profondeurs ou descendant des cimes,
Et, sous nos noirs arceaux,
Entrant en foule, épars, ardents, pareils au rêve,
Comme dans un grand vent s'abat sur une grève
Une troupe d'oiseau;

Surgissant, clairs flambeaux, feux purs, rouges fournaises,
Aigrettes de rubis ou tourbillons de braises,
Sur nos bords, sur nos monts,
Et nous pétrifiant de leurs aspects étranges,
Car dans le gouffre énorme il est des mondes anges
Et des soleils démons!

Peut-être en ce moment, du fond des nuits funèbres,
Montant vers nous, gonflant ses vagues de ténèbres
Et ses flots de rayons,
Le muet Infini, sombre mer ignorée,
Roule vers notre ciel une grande marée
De constellations!

Marine-Terrace, avril 1854.

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Donc ne nous disons pas: Nous avons nos étoiles.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) Ainsi nous n' avons plus Strasbourg, nous n' avons plus
» Victor HUGO (1802-1885) -Oui, duc ", nous sommes beaux, et nous avons l'amour
» Victor HUGO (1802-1885) A qui donc sommes-nous? Qui nous a? qui nous mène?
» Victor HUGO (1802-1885)Nous devenons bon prince et nous changeons de sphère.
» Victor HUGO (1802-1885) Nous devenons bon prince et nous changeons de sphère.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: