PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Une autre voix 7

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Une autre voix 7 Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Une autre voix 7   Victor HUGO (1802-1885) Une autre voix 7 Icon_minitimeSam 8 Oct - 18:19

UNE AUTRE VOIX
As-tu vu les penseurs s'en aller dans les cieux?
Les as-tu vus partir, hautains, séditieux,
Jetant dans l'inconnu leur voix terrifiante,
Espérant abuser de la nuit confiante,
Méditant des larcins prodigieux, rêvant
D'aller toujours plus loin et toujours plus avant,
Se proposant d'atteindre à la source première,
Au centre, au but; de prendre ou l'ombre ou la lumière
Ou l'être, et de saisir le météore au vol,
Emportés comme Élie, ailés comme saint Paul,
Et de trouver le fond,. dût-on faire le vide,
Dût-on escalader le mystère livide,
L'obscurité, les cieux brumeux, les cieux vermeils,
Avec effraction d'azurs et de soleils!
Les as-tu vus, fuyants, blanche robe du prêtre,
Bras levés du devin, décroître et disparaître
Dans la profondeur sourde où tout s'évanouit?
Parle? et les as-tu vus devenir de la nuit?
Es-tu resté tremblant, cherchant leur trace vague?
Puis, regardant l'éther, les ténèbres, le vague,
Passant les jours,. les nuits, debout sur une tour,
O songeur, as-tu vu ces hommes au retour?
Les as-tu vus de l'ombre énorme redescendre?
Et toi, l'obscur veilleur vêtu du sac de cendre,
Te dressant au-devant de leur vol éperdu,
Leur as-tu dit: -Eh bien? -Et qu'ont-ils répondu,
Ces noirs navigateurs sans navire et sans voiles?
Et qu'ont-ils rapporté, ces oiseleurs d'étoiles?

Ils n'ont rien rapporté que des fronts sans couleur
Où rien n'avait grandi, si ce n'est la pâleur.

Tous sont hagards après cette aventure étrange;
Songeur! tous ont, empreints au front, des ongles d'ange,
Tous ont dans le regard comme un songe qui fuit,
Tous ont l'air monstrueux en sortant de la nuit!
On en voit quelques-uns dont l'âme saigne et souffre,
Portant de toutes parts les morsures du gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Une autre voix 7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FILESERVE][DVDRiP]Crossfire 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: