PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?  Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?    Victor HUGO (1802-1885) Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?  Icon_minitimeLun 10 Oct - 22:31

Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?
Mal et bien, est-ce là toute la loi? - La loi!
Qui la connaît? Quelqu'un parmi nous, hors de soi
Comme en soi, sous l'amas de faits, d'époques, d'âges,
A-t-il percé ce gouffre et fait ces grands sondages?
Quelqu'un démêle-t-il le germe originel?
Quelqu'un voit-il le point extrême du tunnel?
Quelqu'un voit-il la base et voit-il la toiture?
Avons-nous seulement pénétré la nature?
Qu'est-ce que la lumière et qu'est-ce que l'aimant?
Qu'est le cerveau? de quoi se fait le mouvement?
D'où vient que la chaleur manque aux rayons de lune?
Qu'est-ce que -c'est qu'une âme? un astre en est-il une?
Le parfum est-il l'âme errante du pistil?
Une fleur souffre-t-elle? un rocher _pense-t-il ?
Qu'est-ce que l'Onde? Etnas, Cotopaxis, Vésuves,
D'où vient le flamboiement de vos énormes cuves?
Où donc est la poulie et la corde et le seau
Qui pendent dans ton puits, ô noir Chimborazo?
Vivants! distinguons-nous une chose d'un être?
Qu'est-ce que mourir? dis, mortel! qu'est-ce que naître?
Vous demandez d'un fait : est-ce toute la loi?
Voyons, qui que tu sois, toi qui parles, dis-moi,
Qu'es-tu? Tu veux sonder l'abîme? es-tu de force
A scruter le travail des sèves sous l'écorce;
A guetter, dans la nuit des filons souterrains,
L'hymen de l'eau terrestre avec les flots marins
Et la formation des métaux; à poursuivre
Dans leurs antres le plomb, le mercure et. le cuivre,
Si bien que tu pourrais dire : Voici comment
L'or se fait dans la terre et l'aube au firmament!
Le peux-tu? parle. Non. Eh bien, sois économe
D'axiomes sur-Dieu, de sentences sur l'homme,
Et ne prononce pas d'arrêts dans l'infini.
Et qui donc ici-bas, qui, maudit ou béni,
Peut de quoi que ce soit, force, âme, esprit, matière,
Dire : - Ce que j'ai ,là, c'est la loi tout entière;
Ceci, c'est Dieu, complet, avec tous ses rayons;
Mettez-le-moi bien vite en vos collections,
Et tirez le verrou de peur qu'il ne s'échappe.
Savant dans son usine ou prêtre sous sa chape,
Qui donc nous montrera le sort des deux côtés?
Qui se promènera dans les -éternités,
Comme dans les jardins de Versailles Lenôtre?
Qui donc mesurera l'ombre d'un bout à l'autre,
Et la vie et la tombe, espaces inouïs
Où le monceau des jours meurt sous l'amas des nuits,
Où de vagues éclairs dans.les ténèbres glissent;
Où les extrémités des lois s'évanouissent!
Que cette obscure loi du progrès dans le deuil,
Du succès dans la chute et du port dans l'écueil,
Soit vraie ou fausse, absurde et folle, ou démontrée;
Que, dragon, de l'Eden elle. garde l'entrée,
Ou ne soit qu'un mirage informe, le certain
C'est que, devant l'énigme et devant le destin,
Les plus fermes parfois s'étonnent et fléchissent.
A peine dans la nuit quelques .cimes blanchissent,
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Le dogme? est-ce d'Isis la dernière tunique?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: