PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Aie une muse belluaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Aie une muse belluaire Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Aie une muse belluaire   Victor HUGO (1802-1885) Aie une muse belluaire Icon_minitimeDim 30 Oct - 17:37

Aie une muse belluaire,
Sinon tu seras dévoré.
Le ciel t'offre un double suaire,
L'un étoilé, l'autre azuré.
Va, revêts-les l'un après l'autre;
Et verse aux hommes, tour à tour,
Justicier sombre ou tendre apôtre,
Tantôt l'ombre et tantôt le jour.
Sois la nuit qui montre les astres;
Puis sois le soleil tout à coup,
Témoin des biens et des désastres,
Eclairant tout, éclipsant tout.
Car tu ressembles au prophète
Qui foudroyait et souriait;
Et ton âme de flots est faite
Comme l'océan inquiet.
Sois par l'aigle et par la chouette
Contemplé dans l'horreur des bois;
Sois l'immobile silhouette;
Sois la lueur et sois la voix.
Le psaltérion formidable
Vibre en tes mains, ô barde roi,
Esprit, poète, âme insondable!
Une aurore est derrière toi.
L'ange en passant te fait des signes;
Les lions te suivent des yeux;
Et, comme sept immenses lignes
S'allongeant de la terre aux cieux,
On voit, grâce à toi qui sais lire
Dans le coeur des hommes mouvants,
L'ombre des cordes de la lyre
Sur tout ce que font les vivants.
10 avril 1876
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Aie une muse belluaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: