PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Au bord des flots, au sein des sombres Babylones

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Au bord des flots, au sein des sombres Babylones Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Au bord des flots, au sein des sombres Babylones   Victor HUGO (1802-1885) Au bord des flots, au sein des sombres Babylones Icon_minitimeDim 30 Oct - 18:16

Au bord des flots, au sein des sombres Babylones,
Reste à jamais debout sur les hautes colonnes!
Veille sur nos vaisseaux et veille sur nos tours!
Sois toujours fier de nous! Libre, calme, sereine,
La France a l'avenir! La France est encor reine!
Ton empire est tombé, ton peuple vit toujours.

Une aube meilleure
Sur nous brillera.

Nous attendons l'heure,
Mais l'heure viendra!
Comme Dieu lui-même
Qui récolte et sème
Dans l'immensité,
Notre auguste France
A la patience
De l'éternité!
En vain Londre et Moscou, dans leur rage inféconde,
L'une hors de l'Europe et l'autre hors du monde,
Ont mutilé la France alors que tu tombas;
Et sur nos maux profonds qui saignent et s'irritent
Ont posé, comme un vase où des serpents s'agitent,
Une fragile paix pleine de sourds combats!

Une aube meilleure
Sur nous brillera...
Dieu veut la grande France et la grande Allemagne.
Il fit Napoléon comme il fit Charlemagne,
Pour donner à l'Europe un centre souverain.
Que Stamboul meure, alors vers l'orient tournée,
Teutonia, de gloire et de paix couronnée,
Reprendra le Danube et nous rendra le Rhin!

Une aube meilleure
Sur nous brillera...
En attendant ce jour que chaque instant amène,
Jour où l'amour luira sur la famille humaine,
Jour où s'effaceront les crimes expiés,
Vois au-dessous de toi, figure solennelle,
L'éternelle tempête et la haine éternelle,
L'Océan sous tes yeux, l'Angleterre à tes pieds!

Une aube meilleure
Sur nous brillera.
Nous attendons l'heure,
Mais l'heure viendra.
Comme Dieu lui-même
Qui récolte et sème
Dans l'immensité,
Notre auguste France
A la patience
De l'éternité!
30 juillet 1841.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Au bord des flots, au sein des sombres Babylones
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: