PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords   Victor HUGO (1802-1885) J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords Icon_minitimeDim 30 Oct - 18:19

J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords
L'eau refléter des feux et charrier des morts
Dans une grande et noble ville 28.
Le tisserand, par l'ombre et la faim énervé,
De son dernier métier brûlé sur le pavé
Attisait la guerre civile.

Le soldat fratricide égorgeait l'ouvrier;
L'ouvrier sacrilège, aveugle meurtrier,
Massacrait le soldat son frère;
Peuple, armée, oubliaient qu'ils sont du même sang;
Et les sages pensifs disaient en frémissant:
O siècle! ô patrie! ô misère!

Durant trois nuits la ville, hélas! ne dormit plus.
Tous luttaient. Le tocsin fut le seul angelus
Qu'eurent ces sinistres aurores.
Les noirs canons, roulant à travers la cité,
Ébranlaient, au-dessus du fleuve ensanglanté,
L'arche sombre 'des ponts sonores!

Ah! la nature et Dieu, devant l'humanité,
Même étalant leur grâce avec leur majesté,
N'empêchent pas ces tristes choses!
Car ces événements se passaient, ô destin,
Sur les bords où Lyon à l'horizon lointain
Voit resplendir les Alpes roses.

4 septembre 1841.
22 février 1848.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) J'ai vu pendant trois jours de haine et de remords
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: