PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Quant à l'obscurité que tu dis éternelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Quant à l'obscurité que tu dis éternelle Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Quant à l'obscurité que tu dis éternelle   Victor HUGO (1802-1885) Quant à l'obscurité que tu dis éternelle Icon_minitimeDim 30 Oct - 22:48

Quant à l'obscurité que tu dis éternelle,
Qu'en sais-tu? l'univers tient-il dans ta prunelle?
L'ombré est la forme énorme et triste dé l'ennui;
Mais qu'y vois-tu? Sais-tu ce que c'est qu'Aujourd'hui?
As-tu bien une. idée exacte de la phase
Où tu passes, tremblant d'épouvante ou d'extase.?
Qui te dit que le monde, étant un noir vivant,
N'a pas comme toi-même, homme jouet du vent,
Son moment de sommeil où la brume le couvre,
Après quoi son oeil sombre et vertigineux s'ouvre!
Cet instant fugitif où le sort a jeté
Les vagues siècles noirs de ton humanité,
Peut-être est-ce la nuit du monde? Sais-tu l'heure?
Sais-tu si tu n'es pas un être vain qui pleure
Et se déforme, et n'est, en attendant la mort,
Qu'un rêve sur le front de l'infini qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Quant à l'obscurité que tu dis éternelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: