PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe   Victor HUGO (1802-1885) Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe Icon_minitimeDim 30 Oct - 22:52

Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe,
Et qui n'ont pas de repentir,
Voudront après la mort voler hors de la tombe,
Dieu juste, et n'en pourront sortir.
Glaives, sceptres, gibets! L'homme.aux cieux est contraire;
C'est toujours l'homme du passé!
Il s'aime dans lui-même et se hait dans son frère,
Coeur-sombre où la ronce a poussé!.
Hélas! on se regarde avec des yeux ,funèbres,
Grands et petits, jeunes et vieux,
Et le riche orgueilleux se sent dans les ténèbres
Mordu par le pauvre envieux.

On crache sur Caton, on bave sur Socrate;
Le fort lest bon; le faible a tort;
Le déshérité rampe, et la terre est ingrate;
Il pleut, c'est la nuit, l'enfant dort,

-Enfant, debout! Va-t'en à ton travail! C'est l'heure. -
Triste, il part; nul ne le défend,
Et le ciel effrayant qui sanglote et qui pleure
Glace de ses larmes l'enfant.

Les femmes sont aux fers dans les lois: inégales;
L'homme entend leurs cris de courroux,.
Sans plus s'en émouvoir que du chant des.cigales
.Dans les chaumes des sillons roux.

Le cadavre' d'un peuple, Europe, est à ta porte;
Quoi, tous périssent pour un seul!.
O czar!.ô fossoyeur! la Pologne est la morte,
La Sibérie est le linceul.

Des beautés sans pudeur, à leurs festins venues,
Disent aux oppresseurs merci!
On frémit en voyant ces Vénus toutes nues,
L'âme étant toute nue aussi.

Peuple, libre, est-ce bien sous ton ciel que nous -sommes?
Ecoutez ces hideux abois:
Le nègre fuit les chiens monstrueux, et les hommes
Chassent aux hommes dans les bois.

Partout vont gémissant les opprimés sans nombre
Dans les cités et dans les champs... -
File, ô ver du sépulcre, et fais ta toile sombre
Où se prend l'âme des' méchants!

16 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Ceux par 'qui le malheur sur les innocents tombe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: