PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas. Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas.   Victor HUGO (1802-1885) Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas. Icon_minitimeDim 13 Nov - 23:49

Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas.
Après tant de travaux, après tant de combats,
L'affront Vassiègé; ils sont toute une multitude
T'insultant dans ton deuil et dans ta solitude;
Mais toi que le destin absorbe, tu n'as point
Le temps de voir ces gens qui te montrent le poing.
Les tumultes ont beau t'entourer, tu médites.
Toutes tes oeuvres sont par Zoïle maudites;
Le fauve acharnement de la haine est sur toi.
.Toi qui jadis planais archange, et qu'une loi
Met sur la terre, au fond des visions funèbres,
Prisonnier dans la cage énorme des ténèbres,
Toi, l'aigle échevelé de l'ombre, le banni
Tombé d'un infini dans un autre infini,
Du zénith dans l'abîme et du ciel dans ton âme,
Éclairé, mais brûlé par ta profonde flamme,
Rongé du noir regret du firmament vermeil,
Toi dont l'oeil fixe fait un reproche au soleil
Et semble demander. de quel droit l'on t'exile,
Toi qui n'as plus que toi pour cime et pour asile,
Tu ne te distrais point de ton rêve éternel;
Et, pendant qu'émus comme autour d'un criminel,
Les passants te voudraient tuer, et qu'on te hue,
Et qu'à tes pieds, grondant et grinçant, la cohue
Bourdonne avec le bruit d'orage d'un essaim,
Et t'appelle idiot, traître, avare, assassin,
Incendiaire, esprit méchant, âme mauvaise,
Voleur et meurtrier, clameur que rien n'apaise
Comme si la fureur sans cesse grossissait,
Pensif, tu ne sais pas au juste ce que c'est.

24 mai 1874.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Poète, c'est un peu l'habitude d'en bas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: