PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Aune immortelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Aune immortelle Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Aune immortelle   Victor HUGO (1802-1885) Aune immortelle Icon_minitimeJeu 17 Nov - 23:50

À UNE IMMORTELLE
Quoi! vous, gloire, auréole, éblouissement, grâce,
Vous qui ne passez pas, vous craignez ce qui passe?
Comment! vous la beauté céleste, vous craignez,
Déesse, la beauté d'en bas! Vous qui régnez,
Vous redoutez l'éclat éphémère de celles
Qu'avril jette et qui sont comme ses étincelles,
Qui, comme la verveine ét la sauge et le thym,
Naissent dans la lueur fuyante du matin,
Embaument un moment les prés et les charmilles,
Et qui durent autant que l'aube, étant ses filles?
Vous, jalouse! de qui? vous, troublée! -et pourquoi?
Le jour sans nuit, c'est vous; l'amour sans fin, c'est toi.
Qui peut-elle envier, celle que tout envie?
Qui donc détrônerait du trône de la vie
La beauté? Qui pourrait saisir ce diamant,
Vénus, et l'arracher du front du firmament?
Sois calme en ton azur. Que t'importe, à toi, flamme,
Clarté, splendeur, toujours présente. comme une âme,
A toi l'enchantement. de l'abîme vermeil;
Faite pour le baiser éternel du soleil,
Qu'un rayon en passant sur une fleur se pose?
L'étoile au fond des cieux n'a pas peur de la rose.

-Champs-Élysées, 7 juillet 1874.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Aune immortelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: