PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Le prince faineant

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Le prince faineant  Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Le prince faineant    Victor HUGO (1802-1885) Le prince faineant  Icon_minitimeVen 18 Nov - 0:03

LE PRINCE FAINÉANT
Il n'est trésor que de vivre à son aise.

VILLON.
Guy, mon père,
N'use point,
A rien faire
Son pourpoint.
Pas de fête
Qu'il n'apprête,
Casque en tête,
Dague au poing.

Mon grand-père,
Navarrois,
Fit la guerre
Pour la croix,
Sous Alonze
Coeur-de-bronze,
En l'an onze
Cent vingt-trois.

Jean de Mesme
Son aïeul
Qui dort blême
Au linceul,
Dans Toulouse
La jalouse,
Contre douze
Luttait seul.

Mes ancêtres
Fort vantés,
Portaient, maîtres
Des comtés,
Sur la marge
D'un dos large
Une charge
De cités.

L'un d'eux, Eudes
De Montfort,
Fut des leudes
Le plus fort,
Son épaule
Jusqu'au pôle
.Portait. Dôle,
Sans effort.

Le grand-père
De ceux-là,
Noir sicaire
D'Attila,
Vieille lame,
Eut dans l'âme
Plus de flamme
Que l'Hékla.

Moi, leur mince
Suppléant,
Suis le prince
Fainéant.

Mon bras casse,
S'il déplace
Leur cuirasse
De géant.

Car d'entailles
Moins friand,
Des batailles
Souriant,
Tout me lasse,
Fêtes, chasse,
Dire: grâce,
En priant!

Même aux belles
J'ai mépris,
Et loin d'elles
Mon coeur pris
Laisse, en somme,
Faire un somme
Aux cerfs, comme
Aux maris.

30 juin-1« juillet 1828.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Le prince faineant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: