PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Victor HUGO (1802-1885) Rien n'est commè il devrait être.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Victor HUGO (1802-1885) Rien n'est commè il devrait être. Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Rien n'est commè il devrait être.   Victor HUGO (1802-1885) Rien n'est commè il devrait être. Icon_minitimeSam 26 Nov - 17:21

Rien n'est commè il devrait être.
Le maître
Plus que le valet,
Est laid.
VII, 23 CHANSONS -X 489
Je hais 'ton jargon, Zémire.
J'admire,
Malgré son argot,
Margot.

Souvent d'une pauvre fille
Qui brille,
Les pieds en sabots
Sont beaux.

Ici, la guerre âpre et noire;
Bruit, gloire,
Laurierstriomphaux,
Or faux.

Ici la bête de somme;
C'est l'homme;
Et là les héros
Zéros.

Ici le nécessaire, aigre
Et maigre;
Là lé superflu
Joufflu.
Dans l'église et la guinguette
Qu'il guette,
Le diable survient;
Il tient
Par sa guimpe et son air prude
Gertrude,
Et par son chignon
Ninon.
Le destin, ce' dieu sans tête
Et bête,
A fait l'animal
Fort mal.
Il fit d'une fange immonde
Le monde,
Et d'un fiel amer
La mer.

Tout se tient par une chaîne
De haine;
On voit dans les fleurs
Des pleurs. ,

Tout ici-bas, homme, femme,
Vie, âme,
Est par Ananké
Manqué.

Aussi, lorsque l'homme achève
Son rêve,
Quel triste avorton
Voit-on!

Homme, mon frère, nous sommes
Deux hommes
Et, pleins de venins,
Deux nains.

Ton désir secret concerte
Ma perte,
Et mon noir souhait
Te hait;

Car ce globe où 'la mer tremble
Nous semble
Pour notre appétit
Petit.

Nous manquons, sur sa surface,
De place
Pour notre néant
Géant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Rien n'est commè il devrait être.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) l' absolu, l' éternel. Rien après, rien avant.
» Victor HUGO (1802-1885) Rien
» Victor HUGO (1802-1885) N'envions rien
» Victor HUGO (1802-1885) N'envions rien
» Victor HUGO (1802-1885) Non, le temps n'ôte rien aux choses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: