PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 136692
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger    Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Icon_minitimeDim 27 Nov - 20:56

LE CHANT DU VIEUX BERGER

Je suis vieux, mais, ô lauriers-roses,
Ô lys, cela n'empêche pas
Toutes sortes de tendres choses,
Toutes sortes de frais appas,

De s'épouser, rayons, haleines,
Dans les champs pleins de douces voix,
Et l'aube de dorer les plaines,
Et l'oiseau de chanter au bois.

Les fleurs écoutent la promesse
Du papillon; la tiendra-t-il.?
Est-ce une orgie, est-ce une messe
Que ce radieux mois d'avril?

Un vieux de plus dans la:nature,
Ce n'est que quelqu'un qui s'en va;
Toùjours, à la Sombre ouverture,
Chérubin lui-même arriva.

Je suis vieux; mais pourvu que j'aime,
Je n'ai rien à' me reprocher
Et l'abeille ira tout dè même
Cajoler la fleur du pêcher.

Le vent fredonne, l'eau miroite,
Le gai lapin sort du terrier;
La rose se tient toute droite
Comme. une fille à marier.

Des couples dans l'ombre s'effacent,
Les grands chênes chassent le jour;
Que voulez-vous que les, bois fassent
Si ce n'est de cacher l'amour?

Les nids ont, l'arbre pour complice;
L'amour prend les cceûrs' à sa glu;
Il faut. bien que tout s'accomplisse
Comme le bon Dieu l'a voulu.

Les feuilles sont les soeurs des ailes;
Un bosquet c'est une cloison;
Les.bois sont complaisants aux belles,
Et je trouve qu'ils ont raison.

Aimons! c'est ce qu'avril préfère.
Avec tous ses chiens sans colliers
Diane indignée a beau faire
Un bruit fauve au fond des halliers,

Cette grande vierge, farouche.
Perd son temps contre les amants;
L'amour c'est la bouche, et la bouche,
C'est l'éclair qui fait des serments;

Qu'importe Diane et ses dogues!
Chloé trouve Atys éloquent.
Les bois aiment ces dialogues
Que ponctue un baiser fréquent.

La nature est l'immense alcôve;
Et c'est ainsi que tout se perd,
Et c'est ainsi que tout se sauve;'
Cupidon, c'est. l'enfant expert;

Il est subtil, il est superbe;
Vaste hymen providentiel!
Les daims font l'idylle dans l'herbe,
L'aigle fait l'épopée au ciel.

On entend des murmures d'âmes;
Toute l'ombre est un grand frisson;
Et je sais encor l'air, mesdames,
Si je ne sais plus la chanson.

9 octobre.

_________________
Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Une_pa12Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Plumes19Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Miniat14Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  James_12


Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger  Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Victor HUGO (1802-1885) Le chant du vieux berger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UD] Moi, moche et méchant [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: