PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume   Victor HUGO (1802-1885) Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume Icon_minitimeDim 27 Nov - 22:38

Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume,
Spectre, tu paraîtras devant le grand fantôme;
Et lui, l'être idéal, le seul. être vivant,
Il te dira: -Qu'es-tu?

Tremblante,. comme au vent
La 'branche morte, hélas, tu diras: -J'étais reine.

- Étais-tu' femme?

-Ô Dieu, ma jeunesse sereine
Fut belle et douce aux bras d'un mari triomphant;
J'eus la puissance avec le bonheur; tout enfant,
Je portais un grand sceptre antique et noir de rouille.

- Le sceptre importe peu. Que faisait ta quenouille
Pendant que tout un peuple'à tes pieds se courbait?
Réponds. Qu'as-tu filé?

-La corde du gibet.
24 'novembre 1867.
Hier ont été pendus à Manchester les trois fenians Larkin, Alton et Gould.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Ô sombre femme , un jour, n'ayant plus de royaume
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: