PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) J'étais dans une église, et j'entendis un homme

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) J'étais dans une église, et j'entendis un homme  Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) J'étais dans une église, et j'entendis un homme    Victor HUGO (1802-1885) J'étais dans une église, et j'entendis un homme  Icon_minitimeJeu 22 Déc - 19:34

J'étais dans une église, et j'entendis un homme
Vêtu du vêtement de ténèbres de Rome,
Qui disait: - Bénissons César dans le saint lieu.
La vérité qu'il tue était due à l'abîme,
Peuple, et la main du prince a frappé la victime
Que lui montrait let doigt de Dieu. -

J'étais 'dans une rue, et je lus cette affiche:
- De par la loi! Vous tous, grand, petit, pauvre, riche,
Silence! obéissez.. Le prince a combattu,
Le prince a triomphé; maintenant qu'il bâtisse.
Ce qu'il a fait est bien. Nous sommes la justice
De même qu'il est la vertu. -

Sache, ô prêtre, et toi, juge, apprends, qu'il est infâme
De mettre la louange à la place du blâme,
Et que, lorsqu'un massacre a souillé la cité,
On est, ô vils flatteurs agenouillés dans l'ombre,
Plus hideux pour avoir lavé ce pavé sombre
Que , pour, l'avoir ensanglanté..

10 mars.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) J'étais dans une église, et j'entendis un homme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MENU XXL : AVALE ET TAIS-TOI (Hentaï)
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: