PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F20

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F20 Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F20   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F20 Icon_minitimeJeu 22 Déc - 22:08

F° 20 Fin 1831.
Ô Paris, à minuit, lorsque de chaque rue.
La foule lentement se retire décrue,
Bien souvent j'ai cru voir, dans ce.moment obscur,
Rembrandt seul et rêveur s'accouder sur un mur,
Tandis que soù regard, dans les carrefours sombres,
Flottait tout ébloui dés clartés et des ombres.

L'immense batterie aux cent gueules de fonte,
D'où la fumée à flots monte, tombe et remonte,
Sur les mûrs, sur les ponts, sur les toits, sur les tours,
Vomissant les boulets et vomissant toujours,
Bat en brèche la ville; et comme une charrue,
A travers les maisons ouvre une horrible rùe:

Tablettes politiques et littéraires de Gririgoire
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F20
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: