PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F49

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F49 Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F49   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F49 Icon_minitimeJeu 22 Déc - 22:28

F49 129/61. 1848-50.
Vivants, songez! méditez! tandis qu'il en est temps encore!
Car voici ce que dit le poète pensif :

Oh! de quel oeil les morts regardent ce que font
Ceux à qui Dieu donna le ciel bleu pour plafond!
ou :
les morts, qui sont sous cette pierre,
D'un oeil fixe et 'rêveur regardent ce que font
Ceux à qui Dieu donna le ciel bleu pour plafond.

Les prophètes n'étaient que d'avèugles rêveurs
Avant que les rayons de Jehovah frappassent
Leur sourcil, sombre arcade où les visions passent.

Les prophètes
... ardents.
L'éclair de leur pensée illumine au dedans
Leur sourcil, sombre arcade, où les visions passent.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F49
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: