PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 136599
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Icon_minitimeVen 23 Déc - 11:13

Fo 132 ' 147/92. 1846.
Penseurs, qui venez dire aux hommes
Le mystérieux avenir,
Ne vous lassez pas! que Dieu sème
En vos coeurs force et volonté!
Son jour' approche; il est le même
Que le jour de' la liberté!
Voici l'aube! la nuit s'écoule'.
Enseignez, penchés sur la foule.
'Attendez sur le haut dés tours.
La nuit s'en va. ' Voici l'aurore!
Enseignez, enseignez encore!
Attendez, attendez 'toujours!

Ô passant, dit le pâtre rêveur, tu regardes ces écroulements.
Dieu jadis
Visita cette ville au milieu des tonnerres.

_________________
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Une_pa12Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Plumes19Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Miniat14Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 James_12


Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 f-132
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: