PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76 70/291. Début 1874.

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 132223
Age : 56
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76 70/291. Début 1874.   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Icon_minitimeVen 23 Déc - 13:01

F° 76 70/291. Début 1874.
Quand les plaines du Dieu vénérable ont servi
A des batailles,.l'homme y sèmble épouvantable;
Comme un repas hideux sur une horrible table '
La mêlée a laissé des restes effrayants.
(cadavres-crânes-ossements)

[ébauches pour les deux versions d'Être aimé (14-15 mars 1874).]
F° 77 245/38. 1875.
Ce Dieu, malgré le roi, le sénat, le conclave,
L'erreur, le mal,
Fit la matière, énorme et souveraine, esclave
De l'idéal.

si bien
Qu'on sent le diable auprès de l'ange; et qu'on devine
Une patte infernale en ta marche divine.
Les femmes aiment fort à sauver qui les perd.
F° 78 Juillet 1878.
Pas assez!
... pas assez
De la dispersion de ce cortège immense!
Il te faut voir l'endroit où la chute commence,
Il te. faut voir le point où la chute finit.
Les tout petits oiseaux chanteront dans leur nid
Quand tu termineras ton oeuvre colossale!
F° 79 7/100. Mars-avril 1875.
Le regard indigné du peuple est sur cet homme.
Sombre envieux! Zoïle et Thersite mêlés.

Ainsi Barbès, ainsi Manin, ainsi Baudin
Garibaldi
Louis Blanc
Pas un grand nom que n'ait mordu ce misérable.

Se sentant odieux, il abhorre
Quelle,ombre! en lui la rage et hors de lui la honte!

Après avoir...
il était
- 1870-1884 1045
Farouche comme à Rome et bourru comme à Sparte,
Et le voilà,. léchant les pieds de Bonaparte.

il tend la main
pour un fauteuil renté 30 000 F.
ce candidat laquais

Et maintenant, .
Regarde, Juvénal, regarde, d'Aubigné,
Il compare en son scoeur, mendiant dédaigné
Pas même admis parmi les valets de. l'empire
La haine qu'il éprouve; au- mépris qu'il, inspire.

Brûlé du double feu d'un tourment implacable
La haine qui le ronge au mépris qui.l'accable,
[au verso, une ébauche, pour Le Titan]

_________________
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Une_pa12Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Plumes19Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Miniat14Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. James_12


Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76	70/291. Début 1874. Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRITF° F° 76 70/291. Début 1874.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: