PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202 139/111. Océan, p. 489.

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 132240
Age : 56
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202 139/111. Océan, p. 489.   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Icon_minitimeVen 23 Déc - 13:13

F° 202 139/111. Océan, p. 489.
Les frégates couraient éparses et meurtries. futura
14 Xbre jersey '
Elle disait : J.J. Rousseau, c'est beau,' mais c'est trop humide.

L.B. restera avec sa courte honte et son long.nez.

Et d'ailleurs, écoutons, pensons, ouvrons l'oreille.
La conscience en nous, lampe nocturne, veille,
Ame du genre humain.

tenez les jaçques


faites vos. pâques.

Souvent, quand. dans les- flots l'orage ailé se plonge,
Lorsque l'eau bat ma vitre et le vent ma cloison,
Je m'éveille au milieu de la nuit et je songe
'Pendant que la tempête ébranle la maison.
Nuit du 14 au.15 Xbre 1852.

03 69/7. Nuit du 21 au 22 9bCe 1853.
Boire, manger, dormir, gagner de l'argent - attendre -
Cet homme est capable de tout - diable! prends garde etc.
Qu'est-ce que.tous, ces. lâches? Sont-ils fils
Des vieux Français, des vieux combattants, des vieux braves?
D'où sortent ces intrus, ces moujiks, ces esclaves?
De quel droit rampent-ils dans l'antre des lions?
Dans les.jours abhorrés des deux invasions,
Le. cosaque a donc fait bien des enfants aux femmes?


Marguerite, le marquis
Château! - Margot!
(leurs verres se choquent)
Fo 204 144/182.
Oh! comme vous passez rapidement, années!

Vers faits dans le sommeil (nuit du 23 au 24 février 1854)
- Qui donc es-tu? - Quelqu'un de l'ombre.
- Et que veux-tu? - Quelqu'un d'ici.
Fo 205 129/37. Nuit du 4 au 5 mai 1854.
Traces au réveil de vers faits la nuit en dormant.


Et les français à qui l'abîme n'ose pas
Dire : c'est impossible.

.le tigre
Saute; le lion marche
Cet homme, dans son burg infâme,
Debout, seul avec l'aquilon,
Attend la femme
Qui viendra, de son doux talon,
Broyer son âme.
Vers faits en dormant du 3 au 4 août 1854.
Fo 207 144/196.
Vers fait en dormant :
Les vagues bondissant là-bas, pleines de bruit.
(nuit du 25 au 26 août 1854)
Fo 208
Là, près d'une masure à la vitre fêlée,
Les rateaux d'un cordier dans une longue allée
Grincent :

le mage vénérable
Va de l'homme illisible à l'ombre indéchiffrable
Fo 206
1870-1884 1079
la foudre
l'aboyeuse des nuées.

Océan, p. 490.
Le berger. La nuit.
Et, soufflant la brume illusoire,
Remuant les flots décevants,
Guettant dans son embûche noire
La mêlée âpre des vivants,
.La mort autour de lui tressaille,
Comme c'est toujours sous le ciel
La veille de cette bataille,
Il fait ce bivouac éternel.
Vers faits en dormant nuit du 15 avril 1855.
F° 209 . 144/108.
Quand l'infini paraît, il marque la limite
De tout en nous, hormis des choses du tombeau.
(vers faits en dormant dans la nuit du 30 au 31 mars 1855)
F° 210 1855.
On dort le matin, âme à demi submergée,
A la surface du sommeil.

(Vers faits en dormant nuit du 14 au 15 Xbre.)
(fêtes de cour)
Or, c'est moi qui vous renseigne,
Nos maîtres, pour commencer,
Devant l'Europe qui saigne,
Vont danser.
F° 211 106/60.
Les spectres, ces vivants du côté noir des rêves.
(vers fait en dormant - nuit du 25 au 26 juillet 1855)
amour universel
Que les cieux
Eblouissentt la terre à force de lumière,
Et la terre les cieux à force de beauté!
F° 212 147/559.
Ô' fuite insaisissable et sombre de la vie!
Combien, croyant toucher le but de tous leurs pas,
Leur Chanaan doré, leur espoir, leur envie,
Disent : « J'irai demain », et demain n'iront pas!
Vers faits en dormant. Nuit du 3 au 4 janvier 1856.
écrit la nuit sans lumière.


Grève d'Azette
tempête éclairs écume roulis vagues énormes pluie
ouragan perditions au milieu de... la statue de bois qui était à
l'avant du sloop semblait rire.
Fo 213 106/174. 1856?
Création
voiles
Sombres coups de marteaux aux.têtes des étoiles
en dormant nuit du 13 au 14 mars.
256/103. Océan, p. 490.
Vers faits en dormant, nuit du 10 au 11 9bre 1858.
Les choses ici-bas revirent et chavirent;
Peuple, la tragédie. et le journal suivirent
Des chemins différents sous tes yeux, ô badaud;
Elle vient de Thespis et lui de Renaudot;
O lecteur, l'harmonie est au fond du contraste,
Thespis et Renaudot s'appelaient Théophraste 31.
F. 215 143/123.
Satan.
Sa face regardant un monde, y fait la nuit.

Le pigeon vole haut et l'hirondelle bas.
Il pleuvra.
À Arnhem. Nuit du 12 âu 13 août 1861.
Pas de voile sur Ève et sur' Adam. L'habit
Que le climat impose et que l'homme subit,
Efface la beauté sacrée, et substitue
Une poupée informe à l'auguste statue.
Océan, p. 491.
Vers faits en dormant cette nuit 26-27 juin 1865.
L'effrayant luminaire,
Le grand soleil des cieux est sa lampe ordinaire.
Il la prend en sa main pour marcher dans la nuit.
8/52. Océan, p. 491.
Alors' il se lo,gea chez le vieux prêtre sombre
Où 'son predecesseur d'abord s'est établi,
Trouvant bon d'habiter, avant la chambre d'ombre,
Une chambre d'oubli.
F° 214
Océan, p. 491.
F. 216
F° 217
Fait en dormant. Nuit du 17 au 18 $bre 1879.
1870-1884 1081
tout me soutient,
toi sur terre, Dieu dans les cieux.

Vérité parvenue à passer pour mensonge;
D'où sa fortune.
Fo 218 Après le 31.1.79.
la République

Il lui a suffi de heurter l'un contre l'autre ces blocs de ténèbres pour
en faire jaillir la lumière.

Sex homini dormire etc.
Six heures de sommeil aux jeunes comme aux vieux;
Sept aux quinteux, mais huit à nul. Dors peu, dors mieux.
Fo 219 Vers 1880. Océan, p. 491.
Vers faits la nuit en dormant.
... cette perfidie
Avec une étincelle allume un incendie,
Et, liant un abîme à la bouche qui ment,
Crée une catastrophe avec un faux serment.
La reine de Saba montra sa cuisse au roi
(tunc regina Saba coram rege crura denudavit 32)
Cette femme sera la Mère pour le fils
Et pour le père la Patrie.

_________________
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Une_pa12Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Plumes19Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Miniat14Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. James_12


Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202	139/111. Océan, p. 489. Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 202 139/111. Océan, p. 489.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: