PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour,

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour, Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour,   Victor HUGO (1802-1885) Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour, Icon_minitimeJeu 29 Déc - 17:38

Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour,
Sans cesse, et pauvres gens, vous dites : c'est l'amour.
Erreur. L'amour n'est pas le mal, c'est le remède.
Toujours de quelque belle, et souvent, que Dieu m'aide !
De plusieurs à la fois je suis le, prisonnier.
Je vis au carnaval deux filles l'an dernier.
L'une était ragusaine et l'autre bergamasque.
Leur rire épanoui rayonnait sous leur masque,
Et l'on voyait flamber des yeux sous leurs deux loups,
Dont les charbons ardents eussent été jaloux.
Quel éblouissement de voir ces créatures !
Leurs regards étoilés étaient pleins d'aventures;
Leurs petits doigts semblaient jouer, doux et moqueurs,
D'un clavier invisible où vibraient tous les coeurs.
Le satin était bure auprès de leurs épaules.
Les plus hardis faquins et les plus joyeux drôles
Leur parlaient un moment, sans y songer du tout,
Et devenaient rêveurs et bêtes tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Vous souffrez ici-bas mille maux nuit et jour,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: