PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux  Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux    Victor HUGO (1802-1885) Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux  Icon_minitimeJeu 29 Déc - 18:21

Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux
L'abîme, dont la tombe est la blême fenêtre, '
N'est pas exact, précis et clàir; quoique' peut-être
Il en sache aussi long qu'Ulysse -Aldrovandus
Par qui veut écouter les cieux, sont entendus;
Mais' croire qu'ils vont tout dévoiler, c'est un rêve.
Jé n'imagine pas que le mystère lève ' .
Son capuchon sinistre au fond de l'infini
Comme un religieux du Corpus domini ;
Je doute que l'Etna, sous sa crête- fumante,
Prêche, expose, débatte,' examine, argumente
Je doute que la mer où planent les autans;' . '
Mêle sous son écume à ses bleus habitants,
Et roulé, et dans- le tas de ses hydres confonde
Une théologie errânt dans l'eau profonde;
880 DERNIÈRE GERBE
Sans doute l'Océan, miroir du firmament,
Est un grand syllogisme, âpre, amer, écumant ;
Chaque fois qu'il endort son flot glauque, il apaise
De l'analyse en lutte avec de la synthèse,
Mais son Verbe n'est pas le jargon d'un pédant.
Son gouffre, de clarté farouche débordant,
Jette de la logique à sa grève déserte,
Mais sans finir par donc ni commencer par certe.
L'ombre est un grand amour, l'abîme est un grand lit ;
L'Etre emplit l'étendue et l'emplit et l'emplit ;
Sans qu'on sache comment, les globes se soutiennent ;
Au même point des cieux les planètes reviennent,
Les mondes, monstrueux et beaux, uns et divers,
Tous les objets créés, bêtes, monts, rameaux verts,
L'homme par la pensée et la fleur par la tige
Entrent dans le miracle et sortent du prodige.;
L'air frémit, l'arbre croît, l'oiseau chante, l'eau fuit,
Et des lumières vont jusqu'au fond de la nuit ;
L'illusion serait étrange, que t'en semble,
De voir. dans le splendide et redoutable ensemble,
Dans le flot de la vie et dans le noir torrent
Un docteur de Sorbonne énorme pérorant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Dans les leçons qu'il donne aux esprits comme aux yeux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: