PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) SA CONSCIÉNCE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) SA CONSCIÉNCE Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) SA CONSCIÉNCE   Victor HUGO (1802-1885) SA CONSCIÉNCE Icon_minitimeSam 31 Déc - 14:19

SA CONSCIÉNCE
- Écoutais-tu parfois ta conscience? - Certe!
- Et que t'a-t-elle dit?

- - Elle m'a dit: Déserte -
Tout sentier trop ardu, trop rude et trop étroit.
Heurte ce mot l'Honneur. contre ce mot le Droit,
Et tire un son fêlé 'de l'un comme de l'autre.
Aie un tarif. Combien ce héros? cet apôtre?
Ce tribun? C'est tant. Paie, et sois fort. Je t'absous.
Prends les millions, jette au peuple les gros sous.
Achète aux prêtres. Dieu. Jamais Dieu ne réclame.
Sois d'abord sûr d'tin fait, c'est que. tu n'as point d'âme.
C'est agréable. On est nuit, matière, animal,
Cendre, et l'on ne fait rien de bien ni rien de mal
On arrive à la mort, juste aussi responsable
Que l'hydre s'échouant dans l'ombre sur le sable.
Raille ces -fous, croyant au bien, au juste, au beau,
Qui pensent qu'un palais pèse sur un tombeau.
Jouis, et ne crains pas le sépulcre. Il est vide.
Jure et mens; .le serment est un fil qu'on dévidé
Jusqu'à ce qu'il se casse. Alors, guerre, terreur,
Masque jeté, carnage et mort. Sois empereur.
Touche la cible, atteins le but, gagne le quine;
Tue, éclate de rire, et règne! -

- Ah! la coquine!
H.H. 12 décembre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) SA CONSCIÉNCE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: