PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Victor HUGO (1802-1885) Cet être est si petit qu'il est presque invisible. .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Cet être est si petit qu'il est presque invisible. . Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Cet être est si petit qu'il est presque invisible. .   Victor HUGO (1802-1885) Cet être est si petit qu'il est presque invisible. . Icon_minitimeSam 31 Déc - 15:23

Cet être est si petit qu'il est presque invisible. .
Il a pour fonction' d'être insecte 'et nuisible;
Et, rôdant et glissant dans la nuit de Paris,
Punaise, de piquer le sommeil des proscrits.'
Il est sorti, de là sa senteur ordinaire,
De ce vieux bois de lit appelé séminaire
Où Basile offre à ceux qui veulent sommeiller
Un grabat dont Tartuffe a fourni l'oreiller.
Impur bi-frons, il est jésuite, il est laïque;
Il arrange avec art l'ouvrage en mosaïque,
Lourd, mais bariolé, stupide, mais faquin,
Et l'on croit voir Prud'homme en habit d'Arlequin.
Il est critique; il a son tarif et sa taxe,
Et d'autant plus d'aplomb qu'il a moins de syntaxe;
Il insulté à l'honneur, au devoir accompli;
Calomnier est simple et ne fait pas un pli;
C'est ainsi que sans foi, sans probité, sans style,
Et sans talent, on est un misérable utile.
Les pouvoirs forts se font aider, témoin Sylla;
Et leur luxe est d'avoir de ces vermines-là.
Il n'a qu'un dard; les seuls -vrais monstres ont des griffes.
Fausses lettres, anas. tronqués, mots apocryphes,
Tels sont ses trucs, jeux vils où Fréron se souillait,
Et que contre Voltaire inventa Patouillet 62.
Il met sa lâche injure au service du prince.
Il échappe au talon. vengeur, tant il est mince.
La platitude peut braver l'écrasement.
Il a l'infecte odeur de la bouche qui ment. ..
Tel qui naît chiffonnier finit par être scribe.
Il porte sur son dos sa hotte à diatribe.

Il la charge, il l'emplit; c'est vide et c'est complet.
Il rampe. Il est si bas que c'est en haut qu'il plaît.
Quel est son nom? Cherchez. Vous trouverez peut-être.
C'est la moitié d'un cuistre et c'est le quart d'un prêtre.
L'autre quart, c'est une ombre, un doute, un gueux flétri
Qu'eût dédaigné Vidocq, mais qu'estime Piétri.
12 octobre 1869.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Cet être est si petit qu'il est presque invisible. .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) La comète.
» Victor HUGO (1802-1885) La coutume de Lusace
» Victor HUGO (1802-1885) À ANDRÉ CHÉNIER
» Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 29 68/181. 1854. Océan, p. 291.
» Victor HUGO (1802-1885) Pire que Judas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: