PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Victor HUGO (1802-1885) Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur   Victor HUGO (1802-1885) Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur Icon_minitimeSam 31 Déc - 15:39

Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur,
La différence est grande. Oui. Mais es-tu bien sûr,
Dis, que ce ne soit pas au fond le même abîme?
Et que, dans cette cour qui croit être une cime,
Parmi ces femmes, choeur de déesses, beautés
Qui, mêlant aux rayons de César leurs clartés,
Visibles à travers de majestueux voiles,
Enferment ce soleil dans leur cercle d'étoiles,
Parmi ces déités, reines au front charmant,
Qui semblent faites d'aube et d'éblouissement,
LI QUANTA PARIS, TON POING... 781
Puisant à pleines mains dans l'or, dans la fortune,
Dans la toute-puissance, il n'en est pas plus d'une
Qui, toute rayonnante en ce royal palais,
Si tu l'interrogeais et si tu lui parlais,
Sous ton oeil froid chassant toute pensée oblique,
Répondrait, elle aussi: Je suis fille publique.
H. H. 10 décembre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Soit. Entre ce deuil morne ét ce joyeux azur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) La comète.
» Victor HUGO (1802-1885) La coutume de Lusace
» Victor HUGO (1802-1885) À ANDRÉ CHÉNIER
» Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT F° 29 68/181. 1854. Océan, p. 291.
» Victor HUGO (1802-1885) Pire que Judas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: