PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Victor HUGO (1802-1885) L'empire atroce avorte en empire plaintif.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) L'empire atroce avorte en empire plaintif. Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) L'empire atroce avorte en empire plaintif.   Victor HUGO (1802-1885) L'empire atroce avorte en empire plaintif. Icon_minitimeSam 31 Déc - 15:53

L'empire atroce avorte en empire plaintif.
Sénat, conseil d'état, et corps législatif,
Va, Babel! continue. Emplis-toi de harangues!
Parle neuf cents patois avec tes neuf. cents langues!
Entasse lois, projets, rêves, décrets perdus!
Bâtis avec le bien et le mal confondus,
Avec le plomb et l'or, le granit et l'argile,
Avec Dupin, Franklin, Voltaire et l'Evangile,
Ton monument que Dieu jamais ne protégea,
Pas encore édifice et ruine déjà!
Sois au maître quelconque! aboie aux hommes libres!
Du peuple douloureux froisse toutes les fibres!
Va! Dieu tient seul le peuple et seul dicte la loi.
Le soir mystérieux se fait autour de toi.
L'ombre qui vient du fond des mornes solitudes,
Et qui mêle l'espace avec les multitudes,
T'enveloppe, ô Babel, et baigne tes degrés!
Devant tes bras tendus et tes cris effarés
L'auguste conscience éternelle recule.
Tu trembles comme un arbre au vent du crépuscule,
Tandis que l'avenir approche avec le bruit
D'un déluge, ô terreur! qui monte dans la nuit.
Mars 1870.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) L'empire atroce avorte en empire plaintif.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor HUGO (1802-1885) À ANDRÉ CHÉNIER
» Victor HUGO (1802-1885) Pire que Judas
» Victor HUGO (1802-1885) Sirius
» Victor HUGO (1802-1885) Le firmament est plein de la vaste clarté
» Victor HUGO (1802-1885) Ibo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: