PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Joseph Autran (1813-1877) Le Repas De Noce.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Joseph Autran (1813-1877) Le Repas De Noce. Empty
MessageSujet: Joseph Autran (1813-1877) Le Repas De Noce.   Joseph Autran (1813-1877) Le Repas De Noce. Icon_minitimeDim 8 Jan - 19:06

Le Repas De Noce.

LE roi des Sarrasins mariait donc sa fille.
Un festin s’apprêtait au palais de Marsille,
A Saragosse, antique et puissante cité.
A ce banquet royal il avait invité
Tous les chefs principaux des États qu’il gouverne:
Turgis de Tourtelouse, Escremiz de Vauterne,
Chernubles, dont la voix sonne comme un clairon,
Mont-Nigre aux yeux de loup, Corsablix, Falsaron,
Margariz, dont la barbe inonde la poitrine,
Roi qui régne au désert jusques à Scamarine;
Justin de Val-Ferré, Torlus, Escarbabis,
L’enchanteur Siglorel aux étranges habits,
Qui, des magiciens pratiquant le commerce,
Sa baguette à la main, arrivait de la Perse;

Et vingt autres encor que l’on ne nomme pas.
Tout était déjà prêt pour le joyeux repas:
Les vins de Malvoisie et les vins de Madère,
Les sorbets, dont la glace au besoin les modère,
Les quartiers de mouton, la poule et la perdrix,
Et les gâteaux vermeils de maïs et de riz.
Puis venaient les chanteurs accordant leurs cithares;
Puis les filles du Nil aux attitudes rares,
Qui, le sein découvert et le rubis au front,
Autour des conviés devaient danser en rond.

Instruit de ce banquet qu’on prépare à la noce:
« C’est fort bien, dit Roland, je prendrai Saragosse!
Au festin nuptial j’invite les barons,
Et les vins du bon roi, c’est nous qui les boirons.»
C’était, dit la chronique, une rude entreprise;
N’importe! avant la nuit Saragosse fut prise.

Sous le toit de Manille, on trouva le festin
Tout servi. Les barons, qui depuis le matin
N’avaient mangé ni bu, s’assirent à la table.
Les plats d’or exhalaient un fumet délectable.
Les vins les plus exquis des vignobles voisins
Étaient là. Destinés aux gosiers sarrasins,

Ils furent avalés par des gosiers de France.
« Je bois à mon amour, je bois à l’espérance,
A la soeur d’Olivier dont je serai l’époux!»
Disait l’heureux Roland qui les provoquait tous.
Et le vin circulait dans l’héroïque bande.
L’un buvait pour Agnès, l’autre pour Yolande,
Chacun gardant au coeur le nom de son amour.
Malvoisie et xérès firent cent fois le tour;
Le vin semble meilleur qui vient de la maraude!
Et tous de répéter: « Buvons à la belle Aude!»
Et ce repas joyeux, fier, splendide, royal,
Fut vraiment, moins l’épouse, un banquet nuptial.


Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Autran (1813-1877) Le Repas De Noce.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVANT LA NUIT DE NOCE
» Joseph Gordon Levitt,le nouveau "JOKER"'???
» Le repas du goéland
» Scène de repas féérique
» (M) ★ Joseph morgan ㄨ Ezekiel Nate Smitter - Pacificateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: