PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Henri Barbusse. (1873-1935) Frisson Du Réel.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Barbusse. (1873-1935)  Frisson Du Réel. Empty
MessageSujet: Henri Barbusse. (1873-1935) Frisson Du Réel.   Henri Barbusse. (1873-1935)  Frisson Du Réel. Icon_minitimeVen 13 Jan - 19:28

Frisson Du Réel.

C'est la nuit dans les jardins blêmes.
Les grands arbres sont consolés.
Passons, couple pur, étoilés
Ainsi que dans les vieux poèmes.

Sur un fût de marbre appuyés,
Nous dominons la sombre ville.
Une fenêtre, fleur tranquille,
Éclot dans l'azur à nos pieds.

C'est un foyer voilé qui brille,
Un corps lointain qui tend les bras,
Des rayons étroits, des fronts bas,
L'humble étoile d'une famille. . .

Un reflet rouge, caressant,
Baigne leur beauté, leur prière. . .
Au loin, dans l'enfer bleu des pierres
Voici la vie humaine en sang!

Oh! la vie à qui l'on doit croire,
Le réel, le malheur si doux,
Le geste éternel près de nous,
La maison grise au mur de gloire!

Le temps semble s'être arrêté. . .
Tu baisses ton profil sublime,
Et nous nous penchons vers l'abîme
Dans un frisson d'éternité.

Qu'il sacre, ce soir qui déferle,
Ta sainte attitude sans voix,
Et que les pleurs entre tes doigts
Vivent longtemps, comme des perles. . .
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Barbusse. (1873-1935) Frisson Du Réel.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 4: Le secret de Mont-Tombe
» retour vers bastogne ( henri chapelle , baugnez )
» Henri Loevenbruck
» Jacques-Henri JUILLET
» Le recueil d'Henri Germès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: