PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Henri Barbusse. (1873-1935) La fenêtre m'attriste, ce soir. I

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Barbusse. (1873-1935) La fenêtre m'attriste, ce soir. I Empty
MessageSujet: Henri Barbusse. (1873-1935) La fenêtre m'attriste, ce soir. I   Henri Barbusse. (1873-1935) La fenêtre m'attriste, ce soir. I Icon_minitimeVen 13 Jan - 19:33

La fenêtre m'attriste, ce soir.

I
Au pays des champs bleus et des choses heureuses,
Allez, ô mes oiseaux, dans le soir qui s'endort
Sur vos coeurs désolés et vos ailes peureuses.
Le chagrin de la vie est doux comme la mort. . .
J'entends pleurer les chants et les rumeurs fiévreuses
De la vieille cité debout dans le ciel d'or!
J'ai regardé longtemps dans la même attitude
La chambre sans couleur où mon coeur est resté,
Lourd de son long silence et de sa solitude.
Puis, large rayon d'or à la pâle clarté,
Sur le mur de repos que le soir gris dénude,
La fenêtre vermeille où je vois la cité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Barbusse. (1873-1935) La fenêtre m'attriste, ce soir. I
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 4: Le secret de Mont-Tombe
» retour vers bastogne ( henri chapelle , baugnez )
» Henri Loevenbruck
» Jacques-Henri JUILLET
» Le recueil d'Henri Germès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: