PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Henri Barbusse. (1873-1935) Les Larmes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Barbusse. (1873-1935) Les Larmes. Empty
MessageSujet: Henri Barbusse. (1873-1935) Les Larmes.   Henri Barbusse. (1873-1935) Les Larmes. Icon_minitimeVen 13 Jan - 19:45

Les Larmes.

Tu pleures toutes tes larmes. . .

Oh! le jour qui finit si bleu,
Oh! l'ombre dont la chambre est pleine. . .
Je me penche et te vois à peine,
Je me penche et t'adore un peu!

Tranquille avec ta robe noire
Dans la vieille et riche maison,
Tu pleures; je sens le frisson
Qui te prend dans sa pauvre gloire!. . .

Et ton chagrin vient t'éplorer,
Et tes larmes s'attristent toutes;
C'est comme si tu les écoutes
Et que tu pleures de pleurer.

Tu pleures, tant ta peine est grande,
Dans un désert, sans rien savoir. . .
Et moi, debout auprès du soir,
Je suis triste comme une offrande.

Je m'approcherai si tu veux,
Avec un trésor d'humble attente,
Et ce sera la paix mourante
Comme le soir sur tes cheveux.

Parmi tant de choses dolentes,
J'écoute ton rayonnement,
Et tu pleures si doucement
Qu'on dirait un peu que tu chantes. . .

Je ne peux rien, je ne peux rien,
Mais je sens que tout se dépouille,
Et prés de toi je m'agenouille
Dans le pauvre calme qui vient.

Oh! le vieux soleil dont se dore,
Après tant de jours révolus,
Le peu de bonheur qu'on n'a plus,
Que notre même oubli l'adore!

Quelque chose enchante ta voix
Dans une confuse harmonie.
Ta douleur est presque bénie,
Enfant, tu penses à la croix. . .

On pleure quand on s'apitoie,
Quand on est doux et qu'on veut bien. . .
Lorsque l'on souffre, on n'est plus rien,
Mais pleurer, c'est pleurer de joie. . .

À genoux au soir d'abandon
Qui nous assombrit de ses vagues,
Nous tous les pauvres et les vagues,
Nous tous qui pleurons, nous donnons.


Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Barbusse. (1873-1935) Les Larmes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 4: Le secret de Mont-Tombe
» retour vers bastogne ( henri chapelle , baugnez )
» Henri Loevenbruck
» Jacques-Henri JUILLET
» Le recueil d'Henri Germès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: