PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Nérée Beauchemin (1850-1931) Les vieux ormes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Nérée Beauchemin (1850-1931) Les vieux ormes Empty
MessageSujet: Nérée Beauchemin (1850-1931) Les vieux ormes   Nérée Beauchemin (1850-1931) Les vieux ormes Icon_minitimeVen 13 Jan - 21:42

Les vieux ormes


Sous le vent qui les décime,
Tout tordus et tout penchés,
Les vieux ormes, tout en cime,
Dressent leurs troncs ébranchés.

Leurs fatidiques murmures,
Échos des siècles éteints,
De ramures en ramures,
Sont plus graves, plus lointains.

L'effroi sacré qui les hante
Se répand sur le coteau.
Un oiseau parfois y chante,
Mais il repart aussitôt.

Il n'a pas le coeur à rire,
Le petit chanteur ailé.
Peut-il accorder sa lyre
En un lieu si désolé?

Seules, dans l'horreur sylvestre
Du bocage qui se tord,
Gémissent les voix, qu'orchestre
Le souffle errant de la Mort.

En vain le pâtre y profère
Ces mots qui, redits trois fois,
De la rouille mortifère,
Délivrent les nobles bois.

Sous le vent qui les décime,
Las de geindre et de souffrir,
Les vieux ormes tout en cime,
Les vieux ormes vont mourir.

Selon le rite champêtre
Que saint Mamert a prescrit,
Invoquons, avec le prêtre,
Le Fils, le Père et l'Esprit;

Et, par les champs, trois dimanches,
Portant haut la croix d'argent,
Allons lire sous les branches,
L'Évangile de saint Jean.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nérée Beauchemin (1850-1931) Les vieux ormes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nérée Beauchemin (1850-1931) Le chapelet des morts
» Nérée Beauchemin (1850-1931) Le yacht
» Reverso Tribute to 1931
» et je suis vieux !
» le vieux loubard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: