PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. POÈME. 13

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. POÈME.  13 Empty
MessageSujet: ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. POÈME. 13   ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. POÈME.  13 Icon_minitimeVen 1 Juin - 1:03

POÈME. 13


Sous l'insecte vengeur envoyé par Junon,
Telle Io tourmentée, en l'ardente saison,
Traverse en vain les bois et la longue campagne,
Et le fleuve bruyant qui presse la montagne;
Tel le bouillant poète, en ses transports brûlans,
Le front échevelé, les yeux étincelans,
S'agite, se débat; cherche en d'épais bocages
S'il pourra de sa tête apaiser les orages,
Et secouer le dieu qui fatigue son sein.
De sa bouche à grands flots ce dieu dont il est plein,
Bientôt en vers nombreux s'exhale et se déchaîne:
Leur sublime torrent roule, saisit, entraîne.
Les tours impétueux, inattendus, nouveaux,
L'expression de flamme aux magiques tableaux,
Qu'a trempés la nature en ses couleurs fertiles;
Les nombres tour à tour turbulens ou faciles:
Tout porte au fond du coeur le tumulte et la paix,
Dans la mémoire au loin tout s'imprime à jamais.
C'est ainsi que Minerve, en un instant formée,
Du front de Jupiter s'élance toute armée,
Secouant et le glaive et le casque guerrier,
Et l'horrible Gorgone à l'aspect meurtrier.
Des Toscans, je le sais, la langue est séduisante;
Cire molle à tout feindre habile et complaisante,
Qui prend d'heureux contours sous les plus faibles mains.
Quand le Nord, s'épuisant de barbares essaims,
Vint, par une conquête en malheurs plus féconde,
Venger sur les Romains l'esclavage du monde,
De leurs affreux accens la farouche âpreté
Du latin en tous lieux souilla la pureté:
Revenir en haut Aller en bas
 
ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. POÈME. 13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. 3
» ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. 5
» ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. 7
» ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POËME. 9
» ANDRÉ DE CHÉNIER (1762-1794) L'INVENTION, POÈME. 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: