PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Marceline Desbordes-Valmore

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 137371
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:22

Rappel du premier message :

Accès aux poémes de Marceline Desbordes-Valmore

Poètes Français commencants par D


Marceline Desbordes-Valmore, née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859, est une poétesse française. Elle fut surnommée « Notre-Dame-Des-Pleurs » en référence aux nombreux drames qui jalonnèrent sa vie

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Piscin10

_________________
Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Une_pa12Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Plumes19Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Miniat14Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 James_12


Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org

AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR


Nombre de messages : 137371
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:43

Poèmes mis en musique


Marceline Desbordes-Valmore a mis en musique elle-même L'Alouette.

La musicalité de ses vers a attiré de nombreux compositeurs. De son vivant, Pauline Duchambge met en musique plusieurs de ses poèmes (La Jalouse, S'il avait su…!, Le Rêve du mousse, Adieu tout, La Walse et l'aumône, Attends-moi longtemps). On doit à Adolphe Adam la partition de Restez enfants et à Joseph-Henri Mees celle qui accompagne Le Billet. En 1842, alors qu'il n'a que sept ans, Camille Saint-Saens écrit sa première composition sur le poème Le Soir qu'il offre à son professeur Mlle L. Grunger14. Gioacchino Rossini en fait de même pour Le Saule pleureur, César Franck pour Les cloches du soir, Éric Tanguy pour Souvenir. Henri Woollett compose la suite : Marceline ou la vie d'une femme où il met en musique L’Absence, Ton Nom, Les Roses, Prière, N’écris pas !, Le Présage, Le Don des larmes et Le Refuge. Louis Beydts est l'auteur des musiques de La Guirlande de Marceline qui réunit les poèmes Un billet de femme, C’est moi, Pour le petit enfant, La Sincère, Amour partout, Ne parle pas, Un Cri.

Cet intérêt des musiciens pour l'œuvre de Marceline Desbordes-Valmore se manifeste également dans la chanson populaire contemporaine. Julien Clerc a ainsi composé une chanson à partir du poème N'écris pas (qui avait déjà été mis en musique par Henry Woollett). Elle figure sous le nom Les séparés, au sein de l'album Julien (1997). Benjamin Biolay a également repris ce poème, avec la musique de Julien Clerc, sur son album Trash Yéyé (2007). Karin Clercq a chanté La sincère (qui avait déjà été mis en musique par Louis Beydts et dont la musique est signée, cette fois, par Guillaume Jouan) sur son album Après l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 137371
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:43

Hommage


Une rue du 16e arrondissement de Paris porte son nom.
« École Marceline Desbordes-Valmore », à Faumont (Nord), Lille (Nord), Loos (Nord) et Ronchin (Nord).
« Bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore », à Douai (Nord).

_________________
Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Une_pa12Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Plumes19Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Miniat14Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 James_12


Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 137371
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:44

Bibliographie

Sainte-Beuve, Portraits contemporains, t. II, Paris, 1846, et Causeries du lundi, t. XIV, Paris, 1862, et Nouveaux Lundis, t. XII.
Lucien Descaves, La Vie douloureuse de Marceline Desbordes-Valmore, Paris. 1898. Réédité par les Éditions d'art et de littérature, 1910.
Stefan Zweig, Marceline Desbordes-Valmore, Paris, 1924.
Jacques Boulenger, Marceline Desbordes-Valmore, sa vie et son secret, Paris, 1927.
Manuel Garcia Sesma, Le Secret de Marceline Desbordes-Valmore Paris, 1945.
Madeleine Fargeaud, « Autour de Balzac et de Marceline Desbordes-Valmore » in Revue des sciences humaines, avril—juin 1956.
Éliane Jasenas, Marceline Desbordes-Valmore devant la critique, éditions Minard, 1962.
Jeanine Moulin, Marceline Des-bordes-Valmore, Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1955.
Georges-Emmanuel Clancier, Marceline Desbordes-Valmore ou le génie inconnu, Seghers, coll. « Panorama de la poésie française » 1983.
Robert Sabatier, « Marceline Desbordes-Valmore » in La poésie française du XIXe siècle, t. I, Albin-Michel, 1977.
Francis Ambrière, Le siècle des Valmore, Marceline Desbordes-Valmore et les siens, t. 1 : 1786-1840, t. 2 : 1840-1892, Seuil, 1987.
Marc Bertrand, Une femme à l'écoute de son temps, réédition, Jacques André Éditeur, 2009

_________________
Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Une_pa12Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Plumes19Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Miniat14Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 James_12


Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 137371
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:44

Notes

↑ http://www.julien-clerc.net/auteurs/marceline_desbordes_valmore.html [archive]
↑ Francis Ambrière, Le siècle des Valmore, Marceline Desbordes-Valmore et les siens, Éditions du seuil, Paris, 1987
↑ http://www.ombreflets.com/poeme-marceline-desbordes-valmore-7.html [archive]
↑ Honoré de Balzac, Correspondance, t. II. p. 456.
↑ Cité par Roger Pierrot dans Honoré de Balzac : La Comédie humaine, La Pléiade, t. X, Introduction et notes à La Recherche de l'absolu.
↑ La poétesse avait aidé Balzac à élaborer le cadre de son roman La Recherche de l'absolu qui se situe à Douai, ville que l'auteur de la Comédie humaine connaissait mal. Samuel S. de Sacy, Notes sur Jésus-Christ en Flandre, Folio Classique, 1980, p. 298.
↑ Œuvres en prose complètes, Gallimard, collection « La Pléiade », 1972, p. 678.
↑ Ibid., p. 674.
↑ Curiosités esthétiques. L'Art romantique, Garnier, coll. « Classiques Garnier », 1962, p. 745.
↑ http://perso.numericable.fr/~pcastera/Douai/Marceline.html [archive]
↑ Sainte-Beuve, Notice dans Marceline Desbordes-Valmore, Poésies de madame Marceline Desbordes-Valmore, Paris, Charpentier, 1842, p. I
↑ Cette parenté est soulignée par Yves Bonnefoy dans la préface du volume Poésies, Paris, Gallimard (poésie/gallimard), 1983, p. 31-34.
↑ Yves-Gérard Le Dantec, Dictionnaire des auteurs Laffont-Bompiani, p. 803.
↑ La date de cette dédicace est le 15 mai 1842. Saint-Saëns, qui est né en 1835, n'a alors qu'à peine sept ans, ce qui témoigne de sa précocité. Voir Jean Gallois, Charles-Camille Saint-Saëns, Mardaga, 2004, p. 319.

_________________
Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Une_pa12Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Plumes19Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Miniat14Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 James_12


Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 137371
Age : 57
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Oct - 10:45

Lien externe

Association Marceline Desbordes-Valmore (site dédié)

_________________
Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Une_pa12Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Plumes19Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Miniat14Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 James_12


Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
Iliade
Plume de Coton
Plume de Coton
Iliade

Féminin
Serpent
Nombre de messages : 11
Age : 56
Localisation : PACA
Date d'inscription : 15/11/2015

Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Marceline Desbordes-Valmore   Marceline Desbordes-Valmore - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 5:06

Bonjour,
Marceline Desbordes-Valmore, extrait du cahier Poésies inédites -1860-...
-Hommage aux victimes du 13.XI.15
 
L'esclave Et L'oiseau

Ouvre ton aile au vent, mon beau ramier sauvage,
Laisse à mes doigts brisés ton anneau d'esclavage !
Tu n'as que trop pleuré ton élément, l'amour ;
Sois heureux comme lui : sauve-toi sans retour !
Que tu montes la nue, ou que tu rases l'onde,
Souviens-toi de l'esclave en traversant le monde :
L'esclave t'affranchit pour te rendre à l'amour ;
Quitte-moi comme lui : sauve-toi sans retour !

Va retrouver dans l'air la volupté de vivre !
Va boire les baisers de Dieu, qui te délivre !
Ruisselant de soleil et plongé dans l'amour,
Va-t-en ! Va-t-en ! Va-t-en ! Sauve-toi sans retour !

Moi, je garde l'anneau ; je suis l'oiseau sans ailes.
Les tiennes vont aux cieux ; mon âme est devant elles.
Va ! Je les sentirai frissonner dans l'amour !
Mon ramier, sois béni ! Sauve-toi sans retour !

Va demander pardon pour les faiseurs de chaînes ;
En fuyant les bourreaux, laisse tomber les haines.
Va plus haut que la mort, emporté dans l'amour ;
Sois clément comme lui... sauve-toi sans retour !
Revenir en haut Aller en bas
 
Marceline Desbordes-Valmore
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈTES FRANCAIS-
Sauter vers: